Qu’est-ce qu’une bonne exposition en photographie et comment l’obtenir

Qu’est-ce qu’une bonne exposition en photographie et comment l’obtenir

L’exposition est une des notions fondamentales de la photographie. Comme la composition ou la gestion de la lumière, elle est essentielle pour obtenir une « bonne » photo, correctement exposée. OK, mais qu’entend-t-on par « correctement exposée » ? Tout simplement que l’image ne doit pas être trop claire, ni trop foncée.

Bien entendu, vous l’aurez compris, nous parlons ici d’une notion subjective, car une photo trop claire pour certains sera parfaite pour d’autres et inversément. De plus, ça peut être un choix artistique ou une identité photographique de vouloir systématiquement des photos plus claires (ou plus foncées). Nous dirons donc qu’une photo est « mal exposée » lorsque certaines informations du sujet ou de la situation photographiés seront perdues dans les zones claires (surexposition) ou dans les zones foncées (sous-exposition).

Qu’est-ce que c’est ?

L’exposition est le procédé par lequel le photographe capte la quantité la lumière idéale lorsqu’il crée son image. Et qui reproduit au mieux l’ambiance lumineuse au moment de la prise de vue. En effet, si la quantité de lumière arrivant sur le capteur à un moment donné est trop grande ou si la durée pendant laquelle la lumière atteint ce même capteur est trop grande, nous auront une image trop claire ou « surexposée » . Si au contraire, le capteur reçoit une quantité de lumière insuffisante ou si la vitesse d’obturation est trop grande, nous aurons une photo sombre ou « sous-exposée » .

Comment l’obtenir ?

Pour obtenir une bonne exposition, il est possible de faire varier différents paramètres au moment de la prise de vue. Ces paramètres sont l’ouverture, la vitesse et la sensibilité (ISO). Ils ont une influence les uns sur les autres. Ils ont également chacun leurs effets et caractéristiques comme le montre l’image ci-dessous. Ces trois paramètre seront prochainement détaillés dans des articles dédiées. Pour résumer, plus l’ouverture sera grande et plus la zone de netteté sera petite. On aura alors plus de flou (d’arrière-plan). Pour la vitesse d’obturation, plus elle sera élevée et plus on pourra figer un sujet un mouvement. Enfin, pour la sensibilité, plus sa valeur sera grande et plus on aura de risque d’avoir une pixellisation dans l’image (bruit numérique).

Le Triangle d’exposition

Pour mieux comprendre, rien de tel que le triangle d’exposition. Il donne un aperçu des rendus (extrêmes) obtenus suivant le réglage choisi. En travaillant

En espérant avoir pu vous aider à éclaircir ces notions de base capitales à la compréhension de la photographie.
Si ec n’était pas le cas, laissez moi un petit mot ou une question dans en commentaire, ci-dessous.
A très bientôt pour la suite…

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 5
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.