Qu’est-ce que la mesure de lumière ? Et quel mode de mesure utiliser

Qu’est-ce que la mesure de lumière ? Et quel mode de mesure utiliser

La mesure de lumière permet de déterminer la façon dont l’appareil photo règle l’exposition. Plusieurs types de mesure sont disponibles aujourd’hui selon les marques et les modèles d’appareils photo numériques. Encore une fois, la technologie et les nombreuses possibilités peuvent décourager certaines personnes dans l’apprentissage de la photographie.

Cependant, en prenant un peu de temps pour comprendre comment ces différents modes fonctionnent, vous verrez que ce n’est pas si compliqué. Je dirais même que ça peut se résumer à deux grands types de mesures, les autres étant des évolutions des premiers. Rassurez-vous, je vais vous expliquer comment ils fonctionnent et quand les utiliser.

A titre d’exemple, voici un petit aperçu des principaux symboles selon différentes marques. Vous pouvez déjà remarquer que même si les représentations sont un peu différentes, les mesures elles sont assez similaires. Je vous résume chacune d’elles juste après.

Exemple des représentation des modes de mesure de lumière (Par Marque)

Mesure Matricielle (ou Multizone)

Ce mode fait une mesure d’exposition moyenne en fonction d’algorithmes constructeur. La mesure se fait sur l’ensemble de la zone cadrée. En simplifiant, l’appareil fait la moyenne entre les zones (très) claires et les zones (très) foncées. Ce mode de mesure de lumière donne de très bons résultats et peut être utilisé la plupart du temps (80-90% du temps). Que ce soit pour un paysage ou pour une scène totalement éclairée.

Exemple de Mesure Matricielle. La zone en rouge est la zone sur laquelle l’appareil mesure la lumière

Par contre, il pose problème dans les cas de contre-jours. Ce qui est tout à fait logique en y réfléchissant. En situation de contre-jour, nous avons une grande partie du cadrage pour laquelle la lumière sera très forte (zones très claires). Par ailleurs, la lumière venant de derrière le sujet, il est très peu éclairé du côté du photographe. L’appareil cherchant à compenser et à exposer correctement la zone claire, vous aurez alors un sujet complètement sombre.

Mesure Spot (ou Ponctuelle)

Dans ce mode, l’appareil mesure un cercle de petite taille centré sur la zone de mise au point active. Comme un spot, il met toute son attention sur une petite zone de l’image permettant d’exposer correctement des sujets de petite taille dans des situations d’éclairage difficile. C’est le mode à utiliser lorsque l’on photographie un sujet en contre-jour.

Exemple de Mesure Spot. La mesure se fait au niveau du collimateur, qui peut être placé à l’endroit où vous souhaitez mesurer la lumière.

Cependant, il faut faire très attention à la mise au point et à la visée. En effet, votre exposition en mode Spot peut changer lorsque vous recadrez car la mesure se faisant en continu sur le collimateur sélectionné. Ce qui veut dire que en recadrant, votre mesure ne se fera plus à l’endroit que vous aviez choisi au départ. Il existe pour cela un bouton de mémorisation d’exposition (AE-L). Vous faites votre mesure, vous appuyez sur ce bouton (AE-L), vous recadrez, vous déclenchez et le tour est joué. Une fois ce mode d’exposition maîtrisé, à vous les sujets bien exposés même dans des conditions difficiles.

Mesure Pondérée Centrale (ou Sélective)

Ce mode est un mode de mesure intermédiaire. Il fonctionne comme la mesure matricielle, c’est-à-dire qu’elle fait sa mesure sur l’ensemble du cadrage mais attribue une pondération plus importante à la zone centrale de l’image. Sur certains boîtiers, la taille de cette zone est réglable dans le menu. Personnellement, c’est un mode que je n’utilise pas souvent pour ne pas dire jamais.

Exemple de Mesure Pondérée Centrale. La mesure se fait comme pour la mesure Spot mais sur une zone plus large, prenant en compte une partie de la lumière autour du modèle

Mesure Moyenne à Pondérance Centrale

Exemple de Mesure Moyenne à Pondération Centrale. La mesure se fait sur une bonne partie du cadrage mais avec plus d’importance sur la zone centrale.

Pour résumer

Dans la pratique, vous pouvez utiliser la mesure Matricielle (ou Multizone) quasiment tout le temps. Il faut juste rester attentif à l’orientation et l’intensité de la lumière. Si vous voyez que la lumière vient de l’arrière de votre sujet et qu’elle est (très) forte, optez pour la mesure Spot. N’oubliez pas de configurer votre bouton AF-L/AE-L en mémorisation d’exposition (AE-L) seulement. De cette façon vous pouvez mémoriser votre exposition en mode Spot avant de recadrer et déclencher. En mode de mesure Spot, soyez également vigilant au collimateur que vous sélectionnez et à l’endroit où vous le mettez.

 

Si cet article vous a été utile, vous a enfin permis de comprendre la mesure de lumière ou si vous voulez plus de détails ou d’explication, laissez-moi un petit mot en commentaire ci-dessous et je vous réponds très vite. A bientôt.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 9
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.