Comment faire rapidement et facilement de belles photos en pose longue

Comment faire rapidement et facilement de belles photos en pose longue

Vous voyez régulièrement des photos avec des filés de lumière, ou la mer avec un effet nuageux. Vous vous demandez comment réaliser ce genre de photos qui ne vous laisse pas du tout indifférent. Et bien, dans la suite de cet article, je vais vous donner quelques éléments de base pour y arriver facilement et rapidement (après quelques essais). Tout d’abord, il faut savoir que cette technique photo est appelée « pose longue ». La raison est simple, comme son nom l’indique, nous allons obtenir des photos dont le temps de pose sera plus long, supérieur à une seconde la plupart du temps. Étant donné que ce temps peut dépasser plusieurs secondes, tout ce qui sera en mouvement « laissera des traces ». C’est plus particulièrement le cas avec des éléments lumineux pris lors des photos nocturnes. Rassurez-vous, de belles photos en pose longue ne sont pas si compliquées à obtenir. Voyons comment y arriver rapidement et simplement…

Matériel

Vous vous dites certainement : « OK ça a l’air facile comme ça mais comment faire et surtout quel matériel utiliser ? »
En pose longue, il est primordial que l’appareil ne bouge pas, pour éviter les flous. On utilisera donc toujours un trépied pour stabiliser l’appareil. Il est vrai qu’il est parfois possible de juste le poser sur un banc ou le rebord d’une fenêtre, mais ce n’est pas toujours possible. Comme en paysage, l’objectif n’a pas une grosse importance vu que nous travaillerons toujours à petite ouverture, entre f/16 et f/22. Par contre, le choix de la longueur focale est importante. Le plus souvent, on préfèrera le grand angle, situé entre 18mm et 35mm. Évidemment, il y a toujours des exceptions ;-).
Enfin, concernant le boîtier, très peu d’importance également. On peut en effet déjà faire de très beaux clichés en pose longue avec la plupart des appareils photos du marché.

Réglages

Pour le mode de prise de vue, on choisira la priorité ouverture (A ou Av) . On règlera l’ouverture sur une valeur supérieure ou égale à f/16. Sachant que c’est à la plus petite ouverture (f/22) que les sources lumineuses se transforment en étoiles, comme sur la photos d’en-tête de cet article. La sensibilité doit être réglée sur une valeur faible, du type 100 ou 200 ISO pour favoriser la qualité de l’image. Avec de tels réglages, en soirée ou de nuit, vous aurez des vitesses très basses (d’où « pose lente »).

En général, pour de belles photos en pose lente, la valeur doit être de 5 seconds au moins, sachant qu’on peut aller jusque 30 secondes (ou plus). Si vous voulez vous essayer à la pose lente de jour, vous aurez besoin de filtres gris neutres (ND). Par ailleurs, l’autofocus  statique (AF-S) pourra être utilisé sans aucun problème. Quant à la mesure de lumière, le mode matriciel (moyenne) reste le meilleur choix puisque nous auront le plus souvent un équilibre entre les zones claires et les zones sombres.

Prise de vue et composition

Comme vous le savez déjà, si vous avez lu certains articles plus anciens, la composition de l’image a une grande importance en photographie. La règle des tiers reste la priorité en matière de composition. Donc, veillez à bien placer vos éléments dans le cadre et sur les lignes de force (ou mieux encore sur un point fort). En travaillant à petite ouverture, nous aurons une grande profondeur de champs, presque infinie. Du coup, pour obtenir la zone de netteté la plus adaptée, nous ferons la mise au point sur le premier tiers de l’image, la ligne de force inférieure. Par conséquent, tout ce qui sera derrière sera net. Pour le reste, faites des essais, variez les cadrages, cherchez ce qui vous plaît.

Lieu et Moment

Pour le lieu, préférez un endroit qui offre des éléments en mouvement. De jour, un bord de mer agité, une cascade donneront de belles images. Au couché du soleil ou à la nuit tombée, tous ce qui est lumineux et qui bouge ou tourne. Par exemple, une route fort fréquentée ou la grande roue d’une capitale seront des sujets très intéressants. Si vous parvenez à faire vos photos en toute fin de journée, juste avant la nuit, vous pourrez combiner les traces de lumières (voitures,…) et les magnifiques couleurs du ciel.

Quelques exemples

52mm, f/22, 30 secondes, ISO 160  –  Seattle, USA 2012

24mm, f/20, 25 secondes, ISO 50  –  San Pedro, Côte d’Ivoire 2017

18mm, f22, 20 secondes, ISO 200  –  San Diego, USA 2017

Pour résumer

  • Un bon trépied
  • Un objectif de focale inférieure à 35mm.
  • Le mode priorité ouverture (A/Av), sensibilité au plus bas, Autofocus Static (AF-S) et mesure de lumière matricielle.
  • Le respect de la règle des tiers, netteté (autofocus) au premier tiers de l’image.
  • Le choix du bon endroit, lieu où il y a du mouvement.

J’espère que cet article vous a plu et qu’il vous aidera à vous essayer à la photographie en pose longue.
N’hésitez pas à me donner vos avis sur cet article en commentaire ci-dessous.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.