Pourquoi y a-t-il plusieurs modes d’autofocus et quelle est leur utilité ?

Pourquoi y a-t-il plusieurs modes d’autofocus et quelle est leur utilité ?

En général, lorsque nous faisons une photo, nous cherchons à ce que le sujet choisi soit net. En effet, l’œil est naturellement attiré par ce qui est net dans une image. Donc cela permet de mettre notre sujet en évidence pour la lecture de notre photo et lui donner du sens. Faire en sorte de régler la netteté sur notre sujet, s’appelle faire la Mise Au Point (MAP). L’Autofocus est le nom donné au processus de mise au point automatique. Cette fonction est gérée par l’appareil photo lui-même. Grâce à l’évolution de la technique et de la technologie, il existe même plusieurs types d’Autofocus sur les appareils modernes. Je vais vous détailler tout cela dans cet article.

Pour la petite histoire, dans le passé avant l’arrivée de l’Autofocus, la mise au point se faisait manuellement. Le photographe jouait avec la bague de mise au point de son objectif pour faire bouger la zone de netteté jusqu’à ce que son sujet soit net. Evidemment, cela impliquait un risque de mauvaise mise au point. De plus, cela pouvait prendre un certain temps avant trouver la bonne mise au point et si le sujet était en mouvement, ça devenait très compliqué et parfois c’était trop tard. Aujourd’hui, heureusement, c’est devenu beaucoup plus simple mais surtout plus rapide et plus précis grâce à l’Autofocus et ses différents modes.

Modes d’Autofocus et de Zones Autofocus

Venons-en aux modes d’Autofocus et modes de Zone Autofocus eux-mêmes. Il existe différents modes d’Autofocus mais également différents types de Zone Autofocus. Les Modes Autofocus sont liés à la manière de travailler de l’Autofocus, il pourra être Static (AF-S ou One-Shot) ou Continu (AF-C ou AI-Servo). Il peut également être Automatique (AF-A ou AI-Focus) que je déconseille car c’est l’appareil qui choisit lui-même entre AF-S et AF-C, impliquant une possibilité que l’appareil ne choisisse pas le mode qui convienne (au sujet ou simplement à votre façon de photographier).

Les modes de Zone Autofocus sont plutôt liés au choix de la partie du viseur où vous souhaitez avoir l’Autofocus. Ce peut être un point sélectif, aussi appelé collimateur que le photographe place à sa guise selon les conditions de prise de vue et le sujet à photographier. L’autre possibilité est une zone dynamique qui sélectionne automatiquement un sujet (en mouvement) quand il est détecté.

Les Modes de Zone Autofocus

La Zone Autofocus est la surface visible dans le viseur sur laquelle l’appareil est capable de faire une Mise Au Point (MAP). Cette zone dépend des performances de l’appareil, de par sa fabrication. Elle sera donc différente d’un modèle d’appareil photo à l’autre. Dans l’exemple ci-dessous, nous avons la Zone Autofocus de 51 collimateurs du Nikon D750. En mode Point Sélectif, chacun des collimateurs peut être sélectionné individuellement et manuellement par le photographe. En Mode Zone Dynamique, l’appareil choisira le (ou les) point(s) en fonction du sujet.

Exemple de Zone Autofocus à 51 collimateurs du Nikon D750

  • AF Point Sélectif
    L’appareil effectue la mise au point sur le sujet se trouvant uniquement dans le point AF sélectionné (collimateur). A utiliser pour les sujets immobiles (ou lents). Lorsque le point sélectif est choisi, il sert à faire la mise au point mais également à mesurer la lumière quand l’appareil est réglé en mesure de lumière ponctuelle (Spot).

Exemple d’Autofocus en Mode Point Sélectif (Collimateur).
Le collimateur a été placé sur la tête de l’oiseau.

  • AF Zone Dynamique
    S’utilise avec les modes de mise au point Continu ou L’appareil effectue la mise au point en tenant compte des informations provenant des points AF environnants si le sujet quitte brièvement le point AF sélectionné. Le nombre de points AF dépend du mode sélectionné.

Exemple d’Autofocus en Mode Dynamique.
L’appareil choisi les collimateurs selon le sujet.

  • AF Zone Automatique
    Avec ce mode l’appareil détermine lui-même le sujet et choisi automatiquement un point AF sur lequel il fera la mise au point. Même si ce mode fonctionne assez bien dans une bonne majorité de cas, je le déconseille. Non contrôlé par le photographe, l’appareil peut toujours interpréter le sujet d’une manière incorrecte et donc faire sa mise au point (MAP) avec les mauvais collimateurs. Vous aurez alors une photo floue.

La Zone Autofocus en Pratique

Pour ma part, j’utilise essentiellement (pour ne pas dire toujours) la Zone Autofocus Point Sélectif. Ce qui me permet de déterminer le collimateur que je souhaite utiliser pour chacune de mes photos. Je déplace d’ailleurs énormément mon collimateur d’une photo à l’autre. De manière générale, ça me garanti le résultat sans surprise due à une mauvaise interprétation de l’appareil.

Cependant, pour certains sujets ou selon notre choix de photographe, on pourrait opter pour l’un ou l’autre mode de Zone Autofocus, on obtiendrait le même résultat. Comme vous le montre l’exemple ci-dessous. Comme beaucoup de choses en photographie, c’est avant tout une histoire de choix et d’habitude.

Photo prise en mode de Zone Autofocus Dynamique

La même photo prise en mode de Zone Autofocus Point Sélectif.
C’est effectivement les deux mêmes photos.

Les Modes Autofocus

  • L’Autofocus Static ou Ponctuel (AF-S ou One-Shot)
    Ce mode Autofocus est idéal pour les sujets statiques ou lents. La MAP est mémorisée pendant quelques secondes. En général, un point lumineux apparaît dans le viseur quand la MAP est faite et pendant tout le temps où le déclencheur est maintenu à mi-course. Avec un sujet immobile, vous avez la possibilité (et le temps) de recadrer durant cette période.

 

  • L’Autofocus Dynamique ou Continu (AF-C ou AI-Servo)
    Ce mode Autofocus est plutôt utilisé pour des sujets en mouvement continu ou rapide. La MAP se fait en continu tant que le déclencheur est maintenu (à mi-course). Vous pouvez donc faire la MAP sur un sujet qui bouge devant vous et le suivre, en maintenant le déclencheur légèrement appuyé, jusqu’au moment où vous voulez faire la photo, en pressant le déclencheur plus fort.

 

  • L’Autofocus Automatique (AF-A ou AI-Focus)
    C’est l’appareil qui choisit automatiquement le mode Autofocus Static si le sujet est immobile et le mode Autofocus Continu si le sujet est en mouvement. Ce dernier est donc entièrement géré par l’appareil. Personnellement je le déconseille pour éviter les mauvaises surprises liées à un mauvais choix de l’appareil.

 Qu’en est-il en pratique pour le type d’Autofocus ?

Pour résumer, en pratique mon expérience personnelle m’a montré que dans 80 à 90% des cas on pouvait se concentrer sur le mode Autofocus Statique (AF-S ou One-Shot). Il fonctionne très bien pour tous les sujets statiques ou dont le mouvement est lent. Ce mode permet d’obtenir des photos nettes dont la mise au point était faite au bon endroit sans grande surprise. Dès que votre sujet est en mouvement, comme c’est le cas pour de la photo de sport ou de jeunes enfants qui sont constamment en train de bouger, votre sujet sera rapidement sorti de la zone de netteté mémorisée par votre appareil. Je vous conseille alors de changer pour le mode Autofocus Continu (AF-C ou AI-Servo). L’appareil corrige continuellement la MAP tant que vous n’avez pas relâché le déclencheur ou fait la photo.

Exemple de ma gestion de l’Autofocus en séance portrait

L’exemple ci-dessus montre comment je gère ma MAP durant une séance portrait. Je suis toujours en mode de Zone Autofocus Point Sélectif, je me mets en mode Autofocus Static (AF-S chez Nikon). Ensuite, je sélectionne le collimateur que je vais utiliser. Ici, ce sera le choix 1 ou le choix 2. Je cadre pour avoir mon collimateur sur les yeux du modèle et je fais la MAP en poussant légèrement sur le déclencheur (mi-course). Le témoin de MAP (petit point vert) s’allume dans le viseur. Je recadre pour avoir le cadrage finale et je déclenche.

 

Si vous avez aimé cet article, likez et partagez le avec vos amis pour qu’eux aussi puissent réussir leurs photos. Et n’hésitez pas à me laisser vos commentaires ci-dessous. A bientôt pour un autre article pour apprendre la photo ensemble.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.