Le flou artistique ? C’est le Bokeh !

Le flou artistique ? C’est le Bokeh !

Comme nous l’avons vu dans l’article précédent sur le flou, le flou d’arrière-plan est l’un des flous qui est souvent recherché par les photographes. En effet, lorsqu’il est esthétique, il est plutôt plaisant à l’œil. Si vous entendez parler de Bokeh, vous pouvez être sûr que l’on parle d’un beau flou d’arrière-plan, un flou artistique.

Mais est-ce que vous savez que vous pouvez créer vous-même vos Bokeh ? Si ce n’est pas le cas, pas de souci… c’est ce dont je vais vous parler dans cet article. Je vais même vous expliquer comment et vous montrer quelques exemples que j’ai réalisé.

Qu’est-ce que c’est le Bokeh

Le mot Bokeh est un terme emprunter au japonais, qui signifie « flou ». Ce mot désigne les zones de flou formées à l’arrière-plan d’une image. Pour obtenir de jolis Bokeh, les photos doivent être réalisées à de grandes ouvertures, telles que f/2.8, f/1.8 ou plus grandes encore. Dès lors que l’arrière-plan est exclu de la zone de netteté (ou de mise au point), le flou d’arrière-plan se verra d’avantage. Observez de près des photos prises à grande ouverture, donc qui ont une très faible profondeur de champ et vous remarquerez des petites formes géométriques floues dans l’arrière-plan. C’est ce flou artistique que nous appelons Bokeh.

initiationphoto | image flou artistique - Bokeh

Le flou d’arrière-plan représente la forme des lamelles du diaphragme de l’objectif que vous utilisez. Selon le nombre de lamelles de celui-ci, vous obtiendrez des pentagones, hexagones ou octogones. Si vous prenez un objectif à miroir, le résultat sera un Bokeh en anneaux à cause de la structure circulaire du miroir de l’objectif. Il est de coutume pour certains photographes de chercher à obtenir le « meilleur » Bokeh, le plus doux,… C’est d’ailleurs la raison pour laquelle certains objectifs utilisés pour le portrait ont des lamelles quasiment circulaires.

initiationphoto | image flou artistique - Bokeh

Fabriquez vos propres filtres pour Bokeh

Comme je vous l’ai expliqué plus haut dans l’article, le Bokeh est lié à la forme du diaphragme. Et si on lui donnait une forme sympa et originale ! Je vous le confirme… il est possible de choisir la forme que prendront les sources de lumières visibles dans l’arrière-plan. On pourra obtenir un beau flou artistique. Pour ce faire, nous allons simuler un diaphragme à l’aide d’un morceau de carton noir dans lequel nous ferons une découpe de la forme de notre choix. Nous le placerons alors comme un filtre sur notre objectif. De quoi bien s’amuser et stimuler notre créativité.

initiationphoto | image flou artistique - Bokeh

1. Le matériel nécessaire

Pour réaliser ce genre de « filtre », il vous faut un petit peu de matériel. Rassurez-vous rien d’extraordinaire. Donc, munissez-vous de :

  • votre appareil photo numérique
  • un objectif à grande ouverture (f/2.8, f/1.8, f/1.4 ou f/1.2)
  • une feuille de carton noir
  • un compas (ou un filtre du bon diamètre)
  • un crayon noir
  • une paire de ciseaux
  • un cutter
  • un morceau de scotch
Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi :  Qu'est-ce que l'objectif d'un appareil photo et quelles sont ses caractéristiques

2. La fabrication

Des « filtres » de ce type sont vraiment simples à réaliser. Cela se résume à un disque de carton noir dans lequel on découpe la forme désirée. Les meilleurs résultats sont obtenus avec des objectifs pouvant ouvrir à f/1.8 ou plus. Choisissez votre objectif, prenez note du diamètre du filtre qui est en général indiqué sur l’objectif.

Utilisez un compas pour tracer un cercle de ce diamètre sur le carton noir. Ou si vous avez un filtre, utilisez le côté qui se fixe sur l’objectif pour tracer ce cercle. Cette deuxième méthode est un peu moins précise mais fonctionne très bien également.

Découpez le ce cercle et dessinez la forme que vous souhaitez au centre du cercle (idéalement). Attention, les formes pleines se prêtent mieux à cette technique. Cœur, étoile,… sont des formes qui fonctionnent très bien. Vous pouvez alors découper votre forme à l’aide d’un cutter. Ajoutez une petite languette de scotch afin de pouvoir le récupérer lorsque vous aurez terminé.

initiationphoto | image flou artistique - Bokeh

Voilà, votre filtre Bokeh est enfin prêt ! Glissez-le sur la partie avant de votre objectif, dans le filet prévu à cet effet. Vous n’avez plus qu’à le tester et vous amuser 😀

3. L’utilisation

Une fois que votre filtre Bokeh est réalisé et installé, il reste à faire les bon réglages sur votre appareil. Réglez l’ouverture sur la plus petite valeur selon votre objectif, f/2.8, f/1.8 ou plus. C’est de cette manière que vous aurez le plus d’effet sur vos photos.

Ensuite vérifiez que vous avez des sources de lumière ou points lumineux dans votre arrière-plan. Choisissez votre sujet et pour réduire la profondeur de champ le plus possible, favorisez les gros plans. En effet, en réduisant la distance par rapport au sujet vous réduisez la zone de netteté, ce qui a pour effet d’accentuer la zone floue et donc magnifier le Bokeh.

initiationphoto | image flou artistique - Bokeh

Mes astuces

Après m’être essayé à cette technique et avoir testé le cœur, l’étoile et la note de musique faits maison, j’ai eu envie d’aller plus loin et je me suis dit qu’il y avait moyen de trouver des formes toutes faites. J’ai donc pensé aux perforatrices de décoration que l’on trouve dans tout bon magasin de déco, type creacorner. La main, la colombe, la patte de chat,… sont de chouettes alternatives.

initiationphoto | image flou artistique - Bokeh
initiationphoto | image flou artistique - Bokeh

Plus tard, j’ai découvert qu’il existait des kits pour Bokeh. Et là, NO LIMIT ! De nombreuses formes et idées en tous genres. Je vous mets le lien vers un kit Bokeh pour les objectifs dont le filtre a un diamètre de 52mm comme le Nikon 50mm f/1.8D que j’utilise pour cela.

Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi :  11 choses à expérimenter quand on commence la photographie numérique

Conclusion

Si vous souhaitez créer des images originales et uniques facilement, une bonne façon de faire est de vous essayer au flou artistique en réalisant vos propres Bokeh. Une technique simple prête en quelques coups de ciseaux.

Et vous, utilisez-vous cette technique pour personnaliser vos arrière-plans ? Avez-vous aimé cet article ? Dites-moi tout dans les commentaires ci-dessous 🙂 .

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :