Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Quels sont les différents types de filtres en photographie et à quoi ils servent

Quels sont les différents types de filtres en photographie et à quoi ils servent

Les filtres sont des morceaux de verre (ou de plastique) qui se fixent sur la partie avant de l’objectif. Il en existe de différents types et chacun a son utilité. Ce sont des accessoires que tout photographe devrait avoir dans sa besace et surtout sur ses objectifs. Si je n’en avais qu’un à vous conseiller, ce serait le filtre UV. En effet, son utilité principale est de protéger la lentille frontale de votre objectif. Je vous explique pourquoi dans le paragraphe dédié de cet article.

Il faut savoir que chaque objectif a un diamètre de filtre spécifique.  Vous pouvez donc le vérifier avant de passer commande. Certains types de filtres peuvent être très coûteux, je vous conseille donc de bien choisir celui qui vous convient. Cependant, il existe sur le marché des bagues d’adaptation pour filtres, permettant d’installer des filtres de différents diamètres. Mais venons-en aux filtres en eux-mêmes.

1. Le Filtre UV ou filtre de protection

Filtre UV, diamètre 67mm

Généralité

Le filtre UV (Ultra Violet) est le plus important tout en étant celui qui fourni le moins d’effet. Je m’explique… c’est le filtre le plus basique, pour ne pas dire un simple morceau de verre. Mais il laisse passer la lumière tout en bloquant les radiations lumineuses à ondes courtes comme les UV, d’où son nom :-). OK, mais quel intérêt ? Tout simplement de réduire les effets néfastes du voile atmosphérique, ce qui peut dégrader l’image lors des prises de vues de paysages où le ciel est fort présent. Il était surtout utilisé dans ce but du temps de l’argentique, car aujourd’hui la plupart des objectifs sont étudiés et fabriqués de façon à limiter la perte de qualité d’image liée au UV.

Nécessité

Mais alors pourquoi est-il si important me direz-vous ?
Installer un filtre UV sur l’objectif d’un appareil photo numérique a pour but principal de protéger sa lentille frontale des poussières, de l’eau mais aussi et surtout des chocs, des coups et des griffes. En effet, une griffe sur un filtre ou même un filtre cassé et à remplacer sera toujours moins coûteux qu’un objectif, même d’entrée de gamme. De quelques dizaines d’Euros pour un filtre, nous seront rapidement à quelques centaines d’Euros pour un objectif.

Choix

Il est cependant primordiale de choisir ses filtres minutieusement car il en existe de toutes sortes de qualité. Et utiliser un filtre de piètre qualité pourrait nuire à vos images. De même que d’avoir un objectif haut de gamme récent fabriqué avec les tout derniers matériaux et techniques et y fixer une filtre bon marché qui dégradera le résultat serait vraiment dommage et contre productif. Préférez donc, par exemple, les filtres en verre de qualité (type Hoya, W&B,…) à ceux bon marché ou en plastique,…

2. Le Filtre Polarisant Circulaire

Filtre Polarisant Circulaire, diamètre 77mm

Le filtre polarisant lui est plutôt utilisé pour sublimer les photos. Ses atouts sont fortement appréciés des photographes de paysages. En effet, il accentue les contrastes et la saturation des couleurs. Un ciel bleu sera plus bleu et il fera ressortir les nuages, quant au vert d’un jardin ou du feuillage d’un arbre sera plus intense. Le gros avantage du filtre polarisant est que tous les effets qu’il produit seront visibles dans le viseur au moment de la prise de vue.

Mais encore…

Ce n’est pas tout ! La deuxième grande caractéristique du filtre polarisant est qu’il atténue, voire supprime totalement les reflets. Que ce soit de la surface de l’eau, permettant de voir le fond d’un lac ou d’une rivière mais aussi les reflets de la vitrine d’un magasin, par exemple. Il est à noter que ces particularités du filtre polarisant sont les seules à ne pas pouvoir être reproduites en post-traitement.

Utilisation

Il est composé de deux bagues. Son utilisation est assez simple, il faut faire tourner la bague frontale dans un sens ou dans l’autre par rapport à l’objectif pour faire varier l’intensité de l’effet et le doser. Les effets induits par le filtre polarisant seront d’autant plus intenses que le temps sera beau et le soleil présent. Autrement dit, pas (ou peu) d’effet par temps gris ou couvert.

3. Le Filtre Gris Neutre ou à Densité Neutre (ND)

Filtres ND2, ND4 et ND8, diamètre 67mm

Ces filtres permettent de réduire plus ou moins fortement la quantité de lumière entrant dans l’objectif et atteignant le capteur de l’appareil photo sans modifier les couleurs. Par conséquent, le temps de pose devra être augmenté de façon plus ou moins significative pour obtenir une photo correctement exposée. Nous utiliserons donc les filtres Gris Neutre pour travailler en pose longue comme vous l’avez certainement compris :-).

La pose longue est une technique photographique principalement utilisée par les photographe de paysages. Elle permet de créer des photos beaucoup moins classiques, voire d’une autre dimension. Cette technique s’applique surtout à ce qui est mouvement d’eau, comme les rivière, les cascades, les vagues,… ou les nuages par grand vent, en journée. Elle peut cependant, s’appliquer également aux mouvements de lumière, les phares des voitures, un carrousel,… ou le lightpainting en fin de journée ou de nuit.

Bien les choisir

Plusieurs densités existent selon la quantité de lumière filtrée, ND2, ND4, ND8,…
Si nous prenons l’exemple du ND2, nous dirons que la quantité de lumière passant dans l’objectif et atteignant le capteur est de 1/2 (50%), alors que si nous utilisons le ND1000, cette quantité sera de 1/1000 (0.1%).

  • ND2, permet de diminuer la quantité de lumière par 2, donc multiplier le temps de pose par 2
  • ND4, permet de diminuer la quantité de lumière par 4, donc multiplier le temps de pose par 4
  • ND8, permet de diminuer la quantité de lumière par 8, donc multiplier le temps de pose par 8
  • ND400, permet de diminuer la quantité de lumière par 400, donc multiplier le temps de pose par 400
  • ND1000, permet de diminuer la quantité de lumière par 1000, donc multiplier le temps de pose par 1000

Autres

Il existe de nombreux autres type de filtres en photographie. Citons, par exemple, le filtre Gris Neutre Dégradé (GND) qui permet de réaliser des photos de paysage avec une grande plage dynamique (HDR) en une seule photo. C’est en effet le seul moyen d’avoir une exposition correcte pour un paysage dont le ciel sera clair et l’avant-plan plus sombre. Car contrairement à l’œil humain qui peut voir un large panel de luminosités différentes, l’appareil photo (ou plutôt son capteur) sera limité à une partie de ce panel. Pour faire une comparaison simpliste, si l’œil peut voir sur une échelle de 0 à 10, l’appareil lui ne verra que de 0 à 6 ou de 4 à 10. Cela implique que tout ce qui sera au-dessus ou en-dessous sera « perdu ». Grâce au filtre GND, on peut en partie résoudre ce point.

Il y a aussi le filtre Infrarouge qui donne un rendu de couleurs particulier en ne laissant pénétrer au travers lui qu’une partie du spectre lumineux et de la longueur d’onde de lumière disponible. Ou encore le filtre Bleu/Jaune qui permet de polariser certaines couleurs seulement et de manière spectaculaire. Ce n’est pas un filtre de tous les jours mais il gagne à être découvert. Sachez que ces derniers peuvent être partiellement reproduits en post-traitement avec un logiciel genre Photoshop.

En espérant avoir apporter quelques éclaircissements avec cet article sur les principaux filtres utilisés en photographie.
N’hésitez pas à me donner vos avis sur cet article ou poser vos questions en commentaire ci-dessous.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.