11 choses à expérimenter quand on commence la photographie numérique

11 choses à expérimenter quand on commence la photographie numérique

Se lancer dans la pratique de la photographie numérique peut paraître un peu intimidant au départ. Avec autant de pistes à explorer, il peut sembler difficile de savoir exactement par où commencer. Mais en étant guidé ou formé un tant soit peu, vous pouvez rapidement obtenir de meilleurs résultats. Le mieux est d’essayer différentes choses. Voici 11 choses à expérimenter lorsque vous prenez des photographies pour la première fois.

1. Les modes semi-automatiques et manuel

Lorsqu’ils débutent la photographie, certaines personnes se disent qu’il est plus facile de régler son appareil photo en mode automatique. Elles préfèrent oublier la possibilité de faire des réglages manuels. C’est particulièrement le cas depuis l’arrivée de la photographie numérique. Pourquoi faire les réglages manuellement alors que l’appareil peut les faire automatiquement pour vous ? C’est ce que vous vous dites, n’est-ce pas ? La vérité est qu’en prenant des photos uniquement avec le mode automatique, vous sacrifiez votre apprentissage. Mais aussi et surtout votre évolution et la prise de contrôle. Donc, si vous pouvez éviter le mode automatique, vous devriez le faire.

Maintenant, la perspective de prendre ses photos en mode manuel peut s’avérer impressionnant au départ. Heureusement, les modes semi-automatiques existent et sont souvent proposés sur la plupart des appareils photos. Pour combler le fossé entre le mode automatique et le mode manuel. Le mode priorité à la vitesse permet de régler la vitesse d’obturation alors que l’appareil règle automatiquement l’ouverture de diaphragme. Le mode priorité à l’ouverture fonctionne de façon similaire. Elle vous permet de changer la valeur d’ouverture pendant que l’appareil ajuste la vitesse de façon adéquate.

La priorité à la vitesse et la priorité à l’ouverture facilitent une approche créative de la photographie. Tout en permettant à l’appareil photo de contrôler une partie des paramètres pour garder une exposition correcte. Cet équilibre de fonctionnement vous permet d’expérimenter. Ce qui par la même occasion vous permet de développer un sens des bons réglages pour chaque circonstance.

Après, une fois que vous vous serez familiarisé avec la dynamique des modes semi-automatiques, passer progressivement au mode manuel est beaucoup plus fluide et simple. Ce qui vous permet finalement et profiter totalement des avantages de l’appareil photo comme outil créatif.

2. La sensibilité ISO

La sensibilité ISO est en général assez mal comprise par les débutants. En termes simplistes, la sensibilité ISO est un réglage qui permet d’obtenir une image plus claire en faible lumière. Lorsque la valeur ISO est augmentée, les images deviennent progressivement plus clair. C’est une fonction qui est utile pour photographier dans les environnements plus sombres. Cependant augmenter la valeur ISO augmente aussi le bruit, ce qui peut compromettre la qualité d’une image numérique.

Expérimenter la sensibilité ISO vous donnera une bonne idée de la façon dont vos images se comporteront en situation de basse lumière. En devenant plus familier avec la sensibilité ISO et ses compromis, vous pouvez apprendre à anticiper le résultat d’une photo. En gardant une image d’une aussi bonne qualité que possible dans une grande variété d’environnements.

3. Les modes de mesure de lumière

La mesure de lumière intégrée est la manière dont l’appareil détermine l’exposition appropriée pour une situation donnée. Les modes de mesure font référence à la méthode utilisée par le système de mesure pour évaluer une scène.

Les différents modes de mesure de lumière permettent aux photographes de sélectionner les réglages « idéaux » pour une situation particulière. Par exemple, la mesure matricielle (Nikon)/évaluative (Canon) mesure l’intensité de la lumière dans différentes zones d’une scène. Ensuite elle combine les résultats et fait une moyenne de ses mesures pour régler l’exposition. La mesure spot, de son côté, mesure seulement une toute petite proportion de la scène pour déterminer les réglages de l’exposition.

Alors que la mesure matricielle/évaluative est utile pour les situations où les tons sont uniformément répartis, la mesure spot est idéal pour mesurer les scènes à hauts contrastes, dont les contre-jours. Expérimenter les différents modes de mesure de la lumière soumet l’utilisateur à des manières de travailler efficaces dans différents conditions de lumière. Ce qui le mène à un plus grand contrôle de la technique et plus de créativité.

Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi :  Qu'est-ce que le cadrage en photographie ?

4. La balance des blancs

Des sources de lumière différentes peuvent impacter la température des couleurs globales de vos photos. Par exemple, les lumières fluorescentes peuvent générer une dominante de couleur différente de celles d’un coucher de soleil. Pour rectifier cela, de nombreux appareils photos numériques offrent une fonction qui équilibre les blancs dans une scène. Cela de façon à rendre les couleurs d’une image plus naturelles. On l’appelle la balance des blancs.

Expérimenter les modes de balance des blancs prédéfinis ou personnalisés peut vous aider à obtenir des résultats plus plaisants et esthétiques directement dans l’appareil photo. Même si la balance des blancs peut-être réglée sur Automatique, l’appareil photo ne fait pas toujours la conversion correctement. Essayer des fonctions de balance des blancs personnalisées ou prédéfinies prépare le photographe à des situations d’éclairage délicates sur le terrain.

5. La mise au point manuelle

En tant que photographe débutant, réussir des images bien nettes peut-être un véritable challenge. La fonction autofocus de l’appareil photo est rapide et relativement facile à utiliser. Mais réaliser votre mise au point manuellement peut parfois faire la différence entre une image réussie et une image ratée.

Par exemple, la mise au point manuelle est souvent beaucoup plus efficace que l’autofocus en condition de basses lumières ou de faible contraste. De même, prendre des photos à travers des objets comme du verre ou une clôture avec le mode autofocus activé peut être une expérience très frustrante. Le système autofocus peut même parfois être totalement perdu quand l’utilisateur essaie de faire la mise au point sur un sujet qui bouge rapidement.

Alors que l’autofocus peut convenir dans certaines situations, basculer en mise au point manuelle peut jouer un rôle vital. Et faire toute la différence pour créer des images de qualité. Expérimenter la mise au point manuelle lorsque l’on débute en photographie numérique vous aidera à construire et renforcer votre expérience technique. Utiliser la mise au point manuelle favorise une plus grande conscience des possibilités de l’appareil. Et garanti des séries d’images plus diversifiées.

6. La composition

Tout au long de l’histoire des arts visuels, des concepts ont émergé pour aider à la création d’images percutantes. La composition fait référence à l’organisation des éléments dans une œuvre d’art visuelle. Qu’il s’agisse d’un tableau, d’une photographie ou d’une sculpture, tout art visuel repose sur la composition.

initiationphoto - Composition

Expérimenter la composition permet aux photographes aux premiers stades de leur pratique de s’armer de connaissances utiles transmises par l’art. En expérimentant des éléments de composition (tels que la perspective, la règle des tiers et les lignes directrices), les photographes en devenir peuvent rapidement commencer à identifier et à utiliser les principaux aspects visuels d’une scène.

7. L’abstraction

On définit souvent la photographie abstraite comme étant un moyen représentant une image visuelle qui n’a aucune association immédiate avec le monde de l’objet qu’il représente. Et qui est créé grâce à un équipement, des procédés ou des matériaux photographiques.

initiationphoto - Abstraction

Fondamentalement, les photographes abstraits génèrent des sujets qui mettent l’accent sur l’expérience esthétique plutôt que sur l’identité conventionnelle. L’abstraction est une facette unique de la photographie. En cela, elle encourage une approche plus expérimentale du procédé de prise de vues.

En tirant parti de l’abstraction, les débutants en photographie numérique sont libres d’expérimenter au-delà de la notion conventionnelle de le photographie. Cette expérimentation leur fera inévitablement découvrir d’autres domaines de la pratique. Mais également de la construction de leur expérience et du développement de leur perspective individuelle.

8. Le sujet

Il n’y a rien de mauvais à se spécialiser dans un domaine ou pour un sujet. Mais s’attaquer à différents domaines de la photographie développe votre expérience photographique. Et cela peut complètement altérer la manière dont vous considérez votre sujet préféré.

Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi :  6 longueurs focales importantes à connaître et leurs avantages

Par exemple, la photographie de paysage peut révéler des opportunités de jolis portraits extérieurs. La photographie abstraite peut impacter la manière dont le mouvement est exprimé sur des photos d’action. La photo de rue, vous aider à développer votre regard pour des opportunités photographiques subtiles. La photographie macro vous aidera à apprécier de petits détails.

En gros, une expérience avec différents sujets photographiques peut alimenter un autre domaine de votre pratique de façon surprenante. Expérimenter une variété de sujets est un solide moyen de développer une approche photographique bien équilibrée.

9. La perspective

Une des raisons pour lesquelles la photographie est si efficace est parce qu’elle met au défi la compréhension du monde du photographe autant que celle du lecteur. Cependant, il peut être facile de prendre l’habitude de toujours photographier ses sujets d’un point de vue classique, habituel, à hauteur des yeux, particulièrement lorsque l’on débute.

Nous connaissons tous la phrase « montre-moi, ne dis rien… ». Se déplacer avec son appareil photo est une des façons les plus simples de transmettre une expérience photographique unique. Vous pouvez déclencher en étant au-dessus de votre sujet, en-dessous ou sur le côté.

initiationphoto - Perspective

Et en expérimentant différents points de vue, vous explorez la nature de la photographie et le monde dans lequel nous vivons. En prenant des photos avec des perspectives intéressantes ou inhabituelles, la réalité physique du procédé de prise de vues photographique est mis en avant. Fournissant une vision unique du monde à travers l’expérience du photographe.

10. Le post-traitement

Avoir une photo « parfaite » directement sortie de l’appareil est idéal. Mais parfois un peu de travail en post-traitement est nécessaire. Se familiariser avec les techniques de post-production numérique peut être très pratique. Notamment parce que même les plus petits ajustements peuvent créer un impact positif sur l’image. De plus, l’editing peut affecter votre approche globale de la prise de vues numérique. En révélant les techniques qui fonctionnent déjà pour vous et celles qui doivent être améliorées.

Photoshop est un très bon outil pour traiter vos images. Mais il y a aussi des logiciels libres ou gratuits, tels que Gimp, Darktable ou RawTherapee. Avec la pratique, vous pouvez développer un sens pour savoir comment tirer le meilleur d’une photo.

11. Les accessoires

Il existe un grand nombre de manières d’élargir votre créativité de prise de vues à travers des accessoires économiques.

Par exemple, les tubes-allonge sont à moyen bon marché d’expérimenter la photographie macro. Les « mauvais » filtres peuvent par exemple altérer le résultat d’une photo de manière significative. Et un bon trépied vous aidera à obtenir des images nettes. Louer ou acheter en seconde main est aussi une option intéressante. Dans certains cas, les photographes numériques utilisent d’anciens objectifs d’appareils argentiques.

Investir dans des accessoires peu coûteux permet aux photographes débutants d’expérimenter de nouvelles techniques sans exploser leur budget.

Conclusion

Alors qu’il y a beaucoup d’éléments à prendre en compte lorsque l’on démarre en photographie numérique, expérimenter différents réglages ou techniques d’approche créative et les accessoires vous donneront de bonnes fondations pour vos futures étapes et évolutions en photographie.

Et cela vous permet d’acquérir un ensemble des compétences plus compréhensives et des instincts créatifs bien développés.

Et vous…
Avez-vous expérimenté l’une ou l’autre des notions citées dans cet article ? Par quoi voudriez-vous commencer ? Dites-le-moi en commentaires ci-dessous.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :