Argentique

Les principaux types d’appareils photo argentiques – formats, visées, avantages et inconvénients

Par

Comme je l’ai fait pour les appareils photo numériques, dans mon précédent article, je vais vous détailler les principaux types d’appareils photo argentiques. Pour vous aider à y voir plus clair dans un éventuel choix ou une acquisition à venir. Tout comme en numérique, il existe un certains nombres de types d’appareils photo argentiques. Selon le sujet ou la pratique choisie, certains sont plus adaptés que d’autres.

En argentique

Si vous avez lu l’article sur les différents types d’appareils photo numériques, vous vous êtes peut-être demandé pourquoi je parlais aussi des appareils argentiques… c’est dépassé, démodé, oublié ! Dirons certains… Eh bien pas vraiment. Il y a des irréductibles et même de plus en plus de jeunes photographes qui découvrent et adoptent cette pratique en parallèle. Personnellement, je trouve que les deux sont complémentaires et l’argentique amène un autre plaisir et surtout une manière très différente de photographier (ou disons de regarder) que je trouve être un plus pour la pratique du numérique.

Bref, comme toujours, ça ne tient qu’à moi, si ça ne vous intéresse pas, il y a plein d’autres articles dédiés au numérique sur ce blog 😉 . Mais je tenais à être le plus complet possible pour les personnes qui me suivent et s’intéressent ou aiment l’argentique. Il y a surtout quatre grandes catégories. Il existe certainement des appareils plus particuliers voir uniques mais, soit ils sont difficiles à trouver, soit ils sont hors de prix, voir même on ne trouve plus les pellicules adaptées. Alors, concentrons-nous déjà sur ce qui est le plus répandu.

1. Reflex 35mm (24×36)

C’est le format le plus connu et le plus utilisé en argentique. Il a été dérivé en de nombreux modèles, marques, variantes. Ce qui est bien avec ce format, c’est qu’on trouve facilement des appareils en vente d’occasion et à des prix tout à fait correctes. De même pour les pellicules, il en existe de toutes les sortes (couleurs, noir & blanc, plus ou moins sensibles). Il est donc simple de tenter l’expérience, si ça vous dit.

Cependant, il faut rester prudent car les appareils étant anciens, voir très anciens, il est important de les tester ou de vérifier certains aspects. Ils doivent déclencher à toutes les vitesses et l’état des joins d’étanchéité à la lumière doit être en bon état. Autre inconvénient souvent entendu, comme le disent beaucoup de photographes du numérique : « l’argentique ça coûte cher ». Oui, faire de l’argentique, ça a un prix ! Mais là encore, on ne photographie pas de la même manière et ça a son intérêt 🙂 . On peut donc faire de l’argentique (et se faire plaisir) pour des budgets disons acceptables.

Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi :  Pourquoi la photographie argentique n'est pas morte ?
Exemples

La plupart des appareils argentiques (Nikon, Canon, Pentax, Yashica,…)
Nikon F, F2, F3, F4, F5, FM, FM2, FE, FE2, EM,…
Canon FTb, AE-1, AT-1, F-1, EF, FX,…
Pentax K1000, K2, ME, MX, Spotmatic,…
Yashica FR-1, FX-3,…

Canon AE-1, Reflex 35mm très courant et performant
Le Pentax K1000, une référence !
Avantages
  • Se trouvent facilement (d’occasion)
  • Appareils à petit et moyen budget
  • Utilisation simple si on connait les bases
Inconvénients
  • État général et fonctionnement à vérifier avant d’acheter
  • Pellicules et développement (un peu) coûteux
  • Tous n’ont pas de cellule intégrée (mesure de lumière)

2. Reflex Moyen Format

Me voilà de retour avec le Moyen Format 😀 . Cette fois on parle d’argentique et c’est un format qui était assez répandu même si un peu plus difficile à trouver et plus coûteux en général. Mais aujourd’hui, on en trouve relativement facilement et à des prix tout à fait raisonnables. L’avantage principal est le même qu’en numérique, la définition. La surface sensible étant plus importante, il est possible d’obtenir plus de détails que sur un négatif 24×36.

Vous vous en doutez, le plus gros inconvénient du Moyen Format c’est son poids et son encombrement. Même si certaines marques ont tenté de concevoir des appareils MF plus « portatif » comme le Fujifilm GW690 dont je parlerai plus loin. Il y a eu différents formats, dont le 6×4.5, le 6×6, le 6×7 et le 6×9. Cela faisait donc des films de 6cm par 9cm… presque trois fois le 24×36 (mm) dans ce cas-ci.

Exemples

Contax 6×9
Pentax 6×7
Rolleiflex 3.5 (6×6)
Yashica MAT124G (6×6)

Petit aperçu du Pentax 6×7, pas très discret 😀
Le Rolleiflex, appareil Moyen Format à double objectif (6×6) et à visée verticale.
Avantages
  • Qualité et robustesse de ces appareils
  • Grande définition, plus de détails
Inconvénients
  • Poids et encombrement importants
  • Prix plus élevé qu’un appareil 35mm (24×36)

3. Télémétrique 35mm (24×36)

J’en ai aussi parlé dans l’article sur les appareils et formats du numérique, Leica est la référence en terme de télémétrique (Rangefinder en anglais). Mais à l’époque de l’argentique, Leica n’était pas le seul sur le marché. De nombreuses autres fabricants d’appareils utilisaient ce type de visée différente des reflex. Ces appareils ont une double visée par télémètre. Le télémètre est un instrument qui mesure la distance de l’appareil par rapport au sujet.

L’avantage premier de l’appareil photo télémétrique est sa discrétion, plus compact et moins bruyant, il est plus discret que la majorité des reflex. C’est d’ailleurs ce type d’appareil qui était utilisé en photo de rue avant l’arrivée du numérique. L’autre avantage est la précision de la mise au point. Exclusivement faite en manuelle, elle se fait en superposant deux images. Les parties de l’image se superposant totalement seront nettes. Du côté des inconvénients, on a la visée parfois un peu compliquée à cause des viseurs plutôt petits et la nécessité de prendre le temps de faire la mise au point correctement. Sans compter la prise en main qui nécessite patience et pratique. Une fois maîtrisée, la visée télémétrique peut s’avérer plus rapide et plus précise que la visée reflex.

Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi :  6 astuces pour maîtriser vos objectifs photographiques
Exemples

Leica M1, M2, M3, M4, M5, M6, M7
Fed 2, 3
Kiev 4, 4A
Contax I, II
Olympus 35SP,
Canon P, QL17,
Nikon S, S2, S3
Et plein d’autres…

Le Contax II, excellent appareil télémétrique
Le légendaire Leica M2
Avantages
  • Léger et compact
  • Mise au point (manuelle) précise
Inconvénients
  • Nécessité de se familiariser avec la visée télémétrique
  • Visée parfois compliquée et désaxée

4. Télémétrique Moyen Format

Je vous ai dit plus haut que je vous parlerais d’un moyen format plus compact… nous y voilà. En effet, il existe des appareils photo moyen format qui restent volumineux mais qu’il est possible d’emporter partout (ou presque). J’ai nommé le Fujifilm 6×9 Professional. Il a l’avantage de combiner le moyen format et la visée télémétrique. Qui dit moyen format dit utilisation de films 120 et création de photos de 6 x 9 cm. Par contre, l’utilisation d’une visée télémétrique a permis de réduire considérablement la taille de l’appareil, en profondeur tout du moins. Cet appareil est tout simplement extraordinaire ! Je vous conseille vraiment de tester si vous en avez un jour l’occasion.

Il existe probablement d’autres marques ou modèles d’appareils photos télémétriques Moyen Format mais celui-ci est celui que je connais et certainement un des plus répandus de ce type.

Exemple :

Fujifilm GF670, GW690, GW690II, GW690III, GSW680
Mamiya 6, 7
Plaubel Makina 670

Une simple comparaison du Fujifilm 6×9 pro par rapport au Nikon F (35mm standard)
Avantages
  • Moyen Format (meilleure définition)
  • Visée télémétrique (large et confortable)
Inconvénients
  • Gabarit imposant (même si moindre par rapport au reflex MF)
  • Budget plus important

Conclusion

Nous avons fait le tour des principaux types d’appareils photo argentiques et passé en revue leurs avantages et leurs inconvénients. Certains sont plus adaptés à la photo de tous les jours et de tous les genres, d’autres sont plus typés photo de rue, enfin certains sont conçus pour le studio ou la photo publicitaire. Il y en a pour tous les goûts et tous les budgets… comme en numérique, finalement.

Voilà, je pense avoir fait le tour des principaux types d’appareils photo argentiques existants et encore disponibles ici ou là en occasion. Si vous avez des suggestions, des retours d’expérience ou un simple message, n’hésitez pas à le partager avec nous en commentaire sous cet article.
Merci 😉

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
TAGS
RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Florent Letertre
Belgique

Photographe et formateur passionné. Autodidacte à mes débuts en 2008, j’ai depuis suivi de nombreuses formations et réalisé pas mal de projets et de reportages dans différents domaines de la photo. Mais cette passion me fait continuellement découvrir de nouvelles choses excitantes. J’ai créé ce blog pour partager mes découvertes et mes expériences avec vous et vous aider à dépasser les difficultés, évoluer ensemble et progressivement, si vous le souhaitez. Vous me découvrez ? Faisons connaissance…

SUJETS DU BLOG

Abonnez-vous au blog pour recevoir par email les
nouveaux articles publiés
et
Recevez mon Livre GRATUIT


Bien débuter avec la photographie numérique et réussir vos photos

Des conseils pratiques essentiels ​ :

​- Le bon choix du matériel

- Les 7 conseils pour bien démarrer

- Les 9 notions techniques élémentaires

- Les 4 notions pour aller plus loin

​- ​Réglages rapides pour réussir vos photos

STATISTIQUES DU BLOG
  • 84 380 visites
%d blogueurs aiment cette page :