Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Pourquoi considérer le matériel d’occasion quand on débute en photographie ?

Pourquoi considérer le matériel d’occasion quand on débute en photographie ?

Ces dernières années j’ai été attentif aux questions que certains débutants posaient à propos des choix à faire concernant le matériel. En répondant avec l’expérience que j’en avais, j’ai réalisé qu’il m’arrivait souvent de leur conseiller la solution du matériel d’occasion. Mais pourquoi ce conseil ? On aurait tendance à penser que le matériel d’occasion est obsolète, dépassé voire qu’il y a un risque à s’orienter vers cette solution. Et là je répondrai : « absolument pas ! ».

Tout le monde n’a pas l’intention de devenir photographe professionnel, ni de dépenser tout son argent dans du matériel qui devient très vite onnéreux. Surtout quand la photographie est un passe-temps ou une activité qu’on pratique de temps à autres. Je trouve donc important de dire que le matériel d’occasion est une vraie alternative au coût élevé de certains appareils ou objectifs neufs. Dans cet article, je vais vous expliquer pourquoi il est intéressant de favoriser l’achat d’occasion lorsque l’on débute (sauf si on est plein aux as 😀 ).

L’étape de l’apprentissage

Quand on débute la photographie, le matériel a assez peu d’importance. Et pour cause, vous découvrez à peine le fonctionnement de l’appareil photo et ses différents modes. Vous ne connaissez pas toutes les possibilités de l’appareil et surtout vous ne savez pas encore quel(s) type(s) d’images vous allez réaliser. Ce qui veut dire qu’à part si vous êtes très bien conseillé, vous risquez de faire un choix qui ne vous conviendra pas et que vous pourriez regretter. Résultat, vous voudrez (ou devrez) changer d’appareil dans les deux années qui suivront au plus tard.

En gros, en débutant et selon votre budget, soit vous optez pour un tout petit modèle, d’entrée de gamme et moins coûteux, que vous remplacerez parce qu’il ne vous suffit plus une fois que vous aurez acquis les notions de bases. Soit vous vous orientez vers un modèle d’occasion, donc plus ancien mais plus haut dans la gamme. Il vous permettra plus de possibilités et vous le garderez plus longtemps. Quand vous aurez besoin ou envie de le remplacer, vous serez plus expérimenté et votre choix sera beaucoup plus éclairé.

Du meilleur matériel à budget équivalent

L’avantage de se diriger vers du matériel d’occasion c’est que vous pouvez acheter du meilleur matériel pour un budget équivalent. Les fabricants créent régulièrement des nouveaux modèles faisant chuter la cote de ces prédécesseurs. C’est une aubaine ! C’est modèles soi-disant dépassés peuvent encore faire leur travail, et souvent même très bien. Dans de nombreux cas, l’évolution est minime pour ne pas dire négligeable.

Il y a toujours eu et il y aura toujours des personnes qui se jettent sur les derniers modèles, les dernières technologies. C’est pour cette raison qu’il est assez simple de trouver des appareils récents en bon état à des prix très accessibles sur le marché de l’occasion. Comme pour une voiture, le prix des appareils photo baisse assez rapidement après leur sortie. Il sera donc possible avec votre budget de trouver en occasion un appareil photo de gamme supérieure à celui que vous achèteriez neuf en magasin.

Ce n’est pas l’appareil qui fait la photo

Vous avez certainement déjà entendu cette phrase plus d’une fois. Si vous la découvrez, elle peut vous sembler bizarre. Vous pensez probablement : « Mais si c’est l’appareil qui fait des photos, il est fait pour ça ! » Et vous avez raison. Mais ici le sens est différent. Cette phrase veut seulement dire que quel que soit l’appareil que vous avez, c’est la connaissance et l’expérience du photographe qui fait la bonne photo et non l’appareil. Autrement dit, vous pouvez avoir le plus gros et le plus performant des appareils photo, si vous n’avez pas l’œil ou la technique vous ne ferez jamais que des photos banales (pour ne pas dire mauvaise).

Là encore, il est clair que le choix du matériel d’occasion peut être bénéfique à votre évolution photographique. Si vous votre budget vous permet d’acheter un superbe appareil photo dernier cri, je vous conseille de viser un modèle moins performant ou mieux encore un équivalent en occasion. Cela vous permettra d’utiliser le reste de votre budget pour de la formation. Et là, vous verrez rapidement la différence de qualité de photos que vous ferez. Car, pour rappel, il n’est pas nécessaire d’avoir le tout dernier modèle pour faire de belles photos. Les connaissances techniques et la maîtrise des règles de composition sont largement plus importantes.

Photo de Chicago prise avec un petit appareil photo Fuji X20.

Les défauts de lancement des nouveaux modèles

Un autre avantage de choisir du matériel d’occasion, c’est que vous n’êtes pas le testeur. Le photographe qui paie cher et vilain le modèle fraîchement sorti a parfois de quoi se mordre les doigts. D’abord il achète son appareil dix à quinze pourcents de plus cher à sa sortie que le prix de vente pratiqué par la suite. De plus, les erreurs de logiciels ou de calibrages sont plus courantes sur les nouveaux modèles. Les constructeurs corrigent les bugs et les petits défauts par la suite en proposant des mises à jour.

Il y a même des cas où les versions intermédiaires ont peu de raison d’être, à par un but commercial. J’ai par exemple vécu l’expérience en achetant un Fuji X-E2 d’occasion. J’avais vu un X-E2s à vendre (d’occasion également) que j’envisageais d’acheter et en regardant sur internet, je tombe sur l’information à savoir ! Le X-E2s est une évolution du X-E2, avec quelques infimes changements esthétiques et techniques mais surtout une grosse mise à jour logicielle. Et là, je vois que cette mise à jour est disponible gratuitement pour le X-E2 faisant de lui quasiment un X-E2s. D’occasion, le XE2 étant plusieurs dizaines d’Euros moins cher que son grand frère, j’ai opté pour cette solution qui me garantissait un appareil équivalent à moindre prix.

Et l’écologie dans tout ça !

Au-delà de l’argent et de la technologie, choisir d’acheter du matériel d’occasion, nous responsabilise (un peu) face à ce fléau de notre société de surconsommation. Donner  une nouvelle vie à un appareil photo ou à un objectif permet de nous responsabiliser à ne pas entrer dans cet engrenage de du système. Est-il nécessaire d’avoir le dernier modèle, le plus gros, le plus rapide ou le plus populaire pour faire de belles photos ou prendre du plaisir à photographier ? Non ! Il arrive même qu’on s’amuse à redécouvrir un ancien objectif qui avait des particularités propres et qu’aucun autre objectif récent ne puisse reproduire. C’est ce que j’ai eu lorsque j’ai testé un objectif Pentacon à focale fixe de 50mm f/1.8 des années 80. Un flou d’arrière-plan (bokeh) et un piqué exceptionnels pour une optique achetée une cinquantaine d’Euros (d’occasion). Évidemment, on parle bien d’un objectif cent pour cent manuel, mais quel plaisir de prendre le temps de faire la photo 😀 .

L’objectif Pentacon 50mm f/1.8 monté sur un Nikon D750

Photo prise avec l’ancien objectif 50mm Pentacon pour Nikon modifié Macro. L’attitude de mon mini modèle n’est pas au top mais on peut voir le beau bokeh (flou d’arrière-plan). Et le flare, ce halo lumineux propre à cet objectif.

 

Comment être sûr de ne pas se tromper ?

Quand je parle d’acheter d’occasion, j’entends souvent : « oui mais moi je ne n’y connais rien… » ou « comment je peux être sûr de ne pas me tromper ? » Je peux tout à fait comprendre ces réactions. Mais sachez que ce n’est pas si compliqué que ça. Il y a évidemment des petites choses à savoir et à vérifier mais vous pouvez rapidement et facilement vous faire une idée avant d’acheter. Vous pouvez d’ailleurs toujours demander au vendeur pour essayer le matériel avant de vous décider. S’il refuse, évitez de perdre votre temps, vous avez juste à vous en allez tout simplement.

Pour éviter de se tromper ou de se faire avoir par un vendeur mal intentionné, il y a quelques points à vérifier. Je vous prépare d’ailleurs un article que je publierai prochainement dans lequel j’expliquerai comment choisir un appareil photo d’occasion. Je détaillerai les éléments qu’il faut vérifier pour faire une bonne affaire. Il y aura également une Check List des points à contrôler avant de payer.

Où acheter d’occasion ?

Favorisez toujours la vente en main propre de façon à pouvoir voir et essayer le matériel. Le mieux est de vous rendre chez un photographe qui vend des appareils photo d’occasion. La plupart d’entre eux le fait. Il sait d’où vient le matériel et il proposera même parfois une garantie sur celui-ci. Ensuite la deuxième grande source, c’est internet.

Il y a des sites et forums photo spécialisés qui proposent une rubrique vente d’occasion. C’est le cas des forums Pixelistes, NikonPassion,  L’avantage c’est que vous pouvez discuter avec le vendeur et poser des questions, demander des photos. Vous pouvez aussi vous faire une idée de la personne de par les commentaires de ses autres ventes ou voir si c’est un habitué du forum. Comme toute communauté, les membres sont des passionnés et seront honnêtes et corrects en général. Il y a également de plus en plus de groupes Facebook qui se créent avec l’objectif de proposer une possibilité de vendre son matériel. Vous trouverez ici un groupe Facebook que je suis et qui fonctionne très bien.

Avez-vous trouvé cet article intéressant et pertinent ? Et vous, achetez vous d’occasion ou l’envisagez-vous ? Si non, dites-moi pourquoi dans les commentaires ci-dessous. Merci et à bientôt pour d’autres articles. Suivez-moi sur Facebook et sur Instagram.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 7
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.