Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
Mes 3 conseils pour réussir ses photos de voyage

Mes 3 conseils pour réussir ses photos de voyage

Cette semaine je vous propose un article différent, pas par le contenu mais plutôt par sa raison d’être. C’est un article qui fera partie d’une série issue d’un évènement inter-blogeurs autour de la photo de voyage. Ceux qui me connaissent et me suivent le savent, je suis un grand globetrotteur et un amoureux des voyages. Plus particulièrement les voyages photos, évidemment ! Du coup, j’ai sauté sur l’occasion pour écrire cet article et vous proposer mes trois conseils pour réussir ses photos de voyage.

Comme vous pouvez vous en doutez, il y a énormément de conseils possibles concernant les photos de voyages. Les situations et les sujets peuvent être tellement divers et variés d’un endroit à un autre. J’ai choisi de proposer des conseils pour celles et ceux qui n’ont jamais pris leur sac photo lors de leurs voyages. Mais je suis certain que ces conseils pourront aussi aider les photographes qui restent bloqués face à leur sac, sans savoir ce qu’ils doivent emporter. C’est parti, voici mes trois conseils pour vous, futurs photographes voyageurs…

1. Bien choisir le matériel à emporter

Lorsqu’il part en voyage, la plus grosse contrainte pour le photographe est de savoir quel matériel il va prendre avec lui. En effet, vous ne savez pas toujours à l’avance quels seront vos sujets et (tout) ce que vous pourriez rencontrer au cours de votre périple. Par ailleurs, pour la plupart des transferts, vous serez généralement assez limité en espace et en poids, surtout si vous prenez l’avion pour vous rendre à votre destination. Ces deux difficultés vont vous obliger à faire des choix avant de démarrer votre grande aventure. Cela vous évitera principalement de prendre trop et de vous encombrer inutilement.

Faire le bon choix de l’appareil, mais aussi et surtout des objectifs et des accessoires que vous allez prendre dans votre sac photo de voyage peut vous éviter de grosses frustrations une fois sur place. Par exemple, oublier votre trépied ou vos filtres Gris Neutre (ND) alors que vous êtes proche d’un cours d’eau ou d’une plage où vous pourriez faire de superbes photos en poses longues. Pensez à prendre assez de cartes mémoire également. Ce type d’oubli pourrait être encore plus frustrant, même si une majorité d’entre elles peuvent se trouver dans la plupart des pays développés. Cependant, mieux vaut en avoir de réserve avec soi.

Le Zoom

Venons-en au fait sur le choix du matériel 🙂 . Pour des photos de voyage, comme pour tous types de photo finalement, l’élément primordial reste l’objectif. Quel est celui que vous allez utiliser ? Le zoom est souvent le meilleur choix… il est l’objectif qui offre le plus de flexibilité et de possibilités. Vous avez en effet un objectif avec plusieurs longueurs focales. Partir avec des focales fixes vous obligerait à multiplier les objectifs là où votre zoom est suffisant. Avec un zoom trans-standard (24-70mm, par exemple), vous pouvez déjà faire du paysage à 24mm, du reportage à 35mm ou 50mm et du portrait à 70mm.

Il existe des zooms plus puissants dont la plage des focales peut aller jusqu’à 300mm, comme le 18-300mm chez Nikon ou le 28-300mm chez Canon. Cette solution semble intéressante de prime abord car elle signifie que vous n’emporter qu’un seul objectif. Mais il y a un MAIS ! Le plus gros défaut des super-zooms est qu’ils ne sont pas toujours bons sur l’ensemble de la plage des focales. Vos photos perdront donc en piqué (netteté) et donc en qualité. De plus, n’étant pas très lumineux en général, vous serez limités au niveau des vitesses minimum, ce qui sera au final plus un handicap.

Le Trépied

Envisager de prendre son trépied peut sembler risqué voire inutile. Il est vrai que d’imaginer trimbaler cet accessoire plutôt lourd et encombrant des heures durant peut en décourager certains, et pourtant !  C’est un accessoire majeur pour tout bon photographe paysager, et le photographe voyageur en fait partie.  Car si vous ne faites pas de belles photos de paysages en vacances ou en voyage, quand en ferez-vous ?

Donc, même si vous ne prenez qu’un tout petit trépied, voire un Gorillapod (ou équivalent), ne partez jamais sans un moyen de poser votre appareil photo.

Les Filtres

Les filtres offrent plus de possibilités créatives. Les filtres Gris Neutre (type ND) vous permettront de réduire la vitesse d’obturation jusqu’à obtenir des poses de 10 à 30 secondes en pleine journée. C’est une des techniques pour transformer les vagues de la mer en nuages et leur donner cet effet « ouate ». Voici un exemple de photo en pose longue (20s) prise en plein journée sur trépied avec un filtre ND1000.

Baie des Sirènes (Côte d’Ivoire) © 2017 – Florent Letertre

Le filtre polarisant est aussi très utiles en photographie de paysage car il accentue les contrastes et la saturation. Il permet également de supprimer une grande partie des reflets, sur l’eau, les vitrines,…

2. Préparer un minimum votre voyage

Comme pour la plupart des voyages, un peu de recherche et de préparation avant le départ peut vous aider et vous assurer un minimum de confort et de détente une fois sur place. Il existe pour la plupart des destinations voyage des guides reprenant toutes les informations utiles une fois sur place. Si vous préférez, internet offre déjà de nombreuses possibilités de préparer son voyage plusieurs semaines à l’avance. Vous pourrez trouver les endroits à visiter mais également des photos qui pourront vous inspirer ou vous pousser à trouver l’endroit représenté. Vous pouvez d’ailleurs trouver énormément de clichés et d’endroits grâce à GoogleMap.

Cependant ne vous limitez pas aux endroits les plus touristiques ou les plus connus. Baladez-vous, laissez-vous entraîner à l’écart des zones plus peuplées et vous découvrirez des endroits étonnants, des vues inédites et peut-être même que vous ferez des rencontres inattendues. Nous le verrons au point suivant, mais prenez le temps de regarder ce qui se passe autour de vous. C’est la meilleure façon de réaliser des photos uniques et qui vous ressembles.

La liste et l’itinéraire

Préparez-vous une liste des points intéressants et un itinéraire détaillé des lieux à visiter. De cette façon, vous pourrez planifier votre périple et vous éviterez de passer à côté de quelque chose de grandiose. Mieux encore, si vous avez la possibilité de suivre quelqu’un qui vit dans le pays que vous visitez, un bon guide ou un ami. N’ayez pas peur de lui demander conseil, il en sera probablement flatté. Il vous emmènera dans les meilleurs endroits, des lieux qu’il connait ou fréquente et où le touriste lambda n’a pas l’occasion d’aller.

Canoé sur le lac – Grand Bérébi (Côte d’Ivoire) © 2017 – Florent Letertre

3. Prendre le temps de photographier

Une fois sur place, prenez le temps d’observer, de préparer et de réaliser vos images. Trop souvent, on précipite… le voyage mais aussi les photos. Finalement, voyager c’est aussi prendre le temps de regarder et de capturer ces instants qu’on ne vivra peut-être plus jamais. La découverte d’un endroit unique se fait souvent de façon fortuite. Elle dépend de tellement de paramètres, la météo, la saison et le moment de la journée où vous passez à ces endroits que vous avez déterminés (ou pas).

En septembre 2016, j’ai fait un tour d’Écosse. Pendant le voyage, un jour où il pleuvait des cordes, un temps bien local il paraît 😀 . Alors que je conduisais, je suis passé à un endroit qui m’a interpellé. Pourtant on n’y voyait rien. Évidemment, vu les conditions, impossible de prendre de photos. Je me suis dit « tant pis, je reviendrai demain » en espérant que la météo soit plus clémente. Heureusement, je logeais à quelques kilomètres de là et je pouvais refaire un petit crochet en quittant. Ce que j’ai fait… et tout était réuni pour faire la photo que voici.

Loch Chon (Écosse) © 2016 – Florent Letertre

Comme quoi, prendre le temps ou revenir sur un site qui vous parle ou qui vous plaît peut permettre de capturer de belles images. La préparation ne fait pas tout mais elle rassemble les chances de découvrir des endroits adaptés à la photographie de rue ou de paysage. Ensuite, c’est à vous à regarder et à capturer la beauté des lieux ou des gens. Analyser la lumière, l’atmosphère qui y règne. Bien sûr, vous aurez de meilleurs résultats si vous arrivez sur un site tôt le matin ou en fin de journée. Les heures bleues ou les heures dorées sont beaucoup plus photogéniques que les dures lumières de l’heure de midi.

La photo ci-dessous a été prise aux petites heures du matin sur une des plages de la côte Sud de l’Islande. Le soleil venait à peine de se lever et la brume matinale était encore bien visible. La plage était encore mouillée par les vagues et le peu de visiteurs m’a permis de profiter de l’endroit. J’ai pris le temps d’observer la lumière et de choisir mon cadrage. J’ai réalisé toute une série de photos de cette plage que j’ai trouvée unique et incroyable.

Plage noire de Reynisfjara – Reynisfjara Beach (Islande) © 2018 – Florent Letertre

C’est un autre exemple de photo où le temps passé sur place a été déterminant. Si je n’avais pas passé plus de deux sur place, je n’aurais sans doute pas été si loin sur cette plage. Je n’aurais donc pas vu et capturé cette magnifique vue, qui me fait revivre les émotions que j’ai ressenties ce jour-là à cet endroit. Alors, où que vous vous rendiez pour vos prochains voyages… Observez, Regardez, Capturez… Et surtout Profitez !

Et concrètement, toi tu voyages avec quoi ?

Personnellement, lorsque je pars en voyage, je commence par analyser le type de voyage qui s’annonce. Si c’est un voyage purement photographique, je prends un « maximum ». Je plaisante  ! Je me limite à tout ce qui me permet de ramener de belles photos que je pourrai (re)garder très longtemps. Et c’est déjà pas mal ! Pour cela, j’embarque mon réflex, un zoom 24-70mm, un zoom 70-200mm. et un bon vieux 50mm à grande ouverture qui est toujours de l’aventure, pour le cas où. Plus discret, je l’utilise surtout pour du reportage.

A cela, je conseille d’ajouter un compact expert pour toujours avoir un appareil photo de qualité, léger et discret avec soi. Le mien est un petit appareil type hybride de Fuji que je peux emmener partout. Je le sors dans les endroits où le reste est trop voyant 🙂 . Le tout doit évidemment entrer dans mon sac photo. Le but étant de ne jamais le quitter et qu’il entre dans le rack à bagage en cabine quand je voyage en avion. Évidemment, je ne manque pas de prendre mon trépied mais je le mets dans ma valise qui voyage en soute. Une fois sur place, je l’accroche à mon sac photo. Et pour finir, quelques cartes mémoire, un filtre polarisant, deux filtres ND, une deuxième batterie et le chargeur.

Toujours question préparation, je prépare toujours un itinéraire à partir de ce que je trouve sur internet. Je cherche des retours d’expérience pour éviter de perdre mon temps sur des sites touristiques bondés de monde. Même s’il est parfois possible de faire disparaître les gens ou d’être créatif en les transformant en personnages fantomatiques grâce à la pose longue (encore elle ! 😀 )

Épave du DC-3 avec silhouettes (Islande) © 2018 – Florent Letertre

Enfin, concernant le fait de prendre son temps lorsque l’on voyage pour faire des photos, c’est plus qu’une recommandation. Je me l’impose et je l’applique depuis trois ans. Lors de mes derniers voyages, j’ai décidé de ne plus charger mon planning voyage. Fini de courir d’un endroit à l’autre à l’arrache pour voir le maximum en un minimum de temps. Je limite la zone couverte volontairement pour prendre le temps et m’imprégner des lieux. Je me dis que pour le reste, ce sera l’occasion d’y retourner une autre fois 😀 .

« Cet article participe à l’évènement inter-blogueurs “Mes 3 conseils pour réussir ses photos de voyage”, organisé par Stef Kocyla du blog Aventures de Photographe. Si vous avez aimé cet article, je vous remercie de cliquer sur partager l’article ! »

Et vous comment s’organisent vos voyages photo ? Quel matériel emportez-vous ? Dites-nous tout en commentaires ci-dessous.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 14
    Partages

4 Replies to “Mes 3 conseils pour réussir ses photos de voyage”

  1. Bonjour Florent !
    merci pour cet article super documenté qui sera utile à n’en pas douter à tous ceux, toutes celles qui voyagent au long cours, activité que je n’ai pas encore pratiquée me contentant de mon environnement immédiat.
    Bonne continuation !

    1. Merci Gérard ! Même si j’aime voyager pour découvrir de nouvelles contrées et capturer des images de lieux lointains et différents de ce que l’on voit tous les jours, plus j’avance dans ma découverte et ma pratique photographique et plus je réalise qu’on peut réaliser de belles photos (originales et différentes) dans notre environnement quotidien. Je te rejoins donc totalement. Merci pour ton retour…

  2. Bonjour Florent,
    Excellent article! Je suis d’accord avec toi, prévoir les lieux à visiter ou, mieux encore, être accompagné d’une personne qui connait la région est top. L’année dernière, lors de notre voyage au Mexique, nous avons eu un guide (la fille de mon conjoint), elle connait la région comme le fond de sa poche. Elle nous a amené à des endroits où, honnêtement, je n’aurais jamais songé visiter. Haha!
    Bon weekend et à bientôt!

    1. Merci Anne ! Oh le Mexique… une des destinations de ma ToDo List 😀
      Génial, tu as dû voir des endroits splendides ? C’est tellement plus efficace pour découvrir des lieux insolites…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.