Bases Composition

Qu’est-ce que l’espace négatif et comment le gérer au mieux pour des photos réussies

Par

La notion d’espace négatif est peut-être nouvelle pour vous, à moins que vous en ayez déjà entendu parler sans trop savoir de quoi il s’agissait. Cette notion est sans contexte importante pour réussir à créer des images qui fonctionnent et marquent les lecteurs. Pour cela, il est important de la comprendre et de savoir la gérer au mieux.

Quand on apprend la photographie on nous dit de nous concentrer sur le sujet, de faire en sorte qu’il soit visible et identifiable. De ce fait on a tendance à négliger tout ce qu’il y a autour. Pourtant l’environnement et l’arrière-plan ont également toute leur importance. Éviter les éléments perturbateurs ou tout autre sujet non désiré qui attireraient l’œil peut avoir un réel effet bénéfique sur le rendu de vos photos.

Photo © Florent Letertre

Les espaces positif et négatif

Mais qu’est ce que c’est que cet espace négatif ? Pour mieux comprendre cette notion, commençons par voir ce qu’est l’espace positif. Comme vous le savez certainement, en photographie, il y a des règles. Certaines d’entre elles, qui font partie des règles de composition, recommandent de choisir un sujet, de faire en sorte que celui-ci soit net et de le faire ressortir de son environnement en jouant avec la profondeur de champ, par exemple.

Eh bien, dans une photo, l’espace positif représente toute la partie principale et active de l’image, c’est-à-dire celle essentiellement composée par le sujet. Cependant, on peut faire ressortir son sujet en contournant les règles de composition, grâce à l’espace négatif. En opposition à l’espace positif, l’espace négatif est la zone dans laquelle on retrouve tous les éléments non-actifs. En gros, l’arrière-plan et tout ce qui entoure le sujet.

L’exemple un peu simpliste ci-dessus montre l’espace positif avec le sujet, ce chat noir. Mais également l’espace négatif, le fond blanc qui représente les mains d’une personne. On voit bien ici que sans l’espace négatif, le sujet serait beaucoup moins facilement identifiable. Dans cet exemple, la partie blanche apporte réellement un plus à l’image. Elle renforce et clarifie le message. Voila l’intérêt de l’espace négatif que nous pouvons tout à fait appliquer à la photographie.

Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi :  Trouvez votre force en isolant, 3 méthodes pour faire ressortir votre sujet !

Les fonctions de l’espace négatif

1. Faire ressortir le sujet

En indiquant clairement le sujet principale de notre cliché, il devient plus simple d’exprimer des sentiments sur l’image et donc plus facile à comprendre pour le lecteur. Ce qui permet de transmettre directement un message clair et concis.

2. Déterminer le sujet (et le nuancer)

Comme le spectateur ne se fatigue pas à chercher un sens à la photo, pour maintenir son attention dans notre image, nous devons définir clairement le sujet ou l’objet principal. C’est l’arrière-plan ou autrement dit l’espace négatif qui nous permet de délimiter le début et la fin du centre d’intérêt de notre photo.

Photo © Florent Letertre

Comment l’identifier

Dans une image, le fond (notre espace négatif) a un rôle de remplissage mais il ne doit en aucun cas prendre le dessus sur le sujet principal. Il a donc une fonction essentielle pour rendre la photo harmonieuse. Une photo harmonieuse est une image dans laquelle il y a une sorte d’équilibre entre le sujet principal et le fond qui le met en évidence. C’est pour cela que toutes les compositions, couleurs ou textures ne se valent pas.

Une image se compose de trois parties. Le cadre, l’espace positif et le négatif.

  • Le cadre impose les limites de l’image, autrement dit ses bords.
  • L’espace positif comprend le sujet principal, ce que l’on veut montrer
  • L’espace négatif représente l’arrière-plan ou disons la fondation de l’image. Il est utile pour donner le contexte d’un situation ou le sentiment à transmettre. L’espace négatif est d’ailleurs primordial lorsque l’on souhaite traduite des sentiments.
Photo © Florent Letertre

Dans l’exemple ci-dessus, je vous montre les différentes parties. Vous pouvez voir le cadre qui délimite l’image, l’espace positif comprenant le sujet et l’espace négatif formé par ce qui entoure le sujet (l’avant plan dans ce cas-ci.

Comment le gérer en pratique

En pratique, il est important d’observer l’environnement du sujet et analyser s’il peut apporter un plus, aider à mettre le sujet en évidence ou plutôt distraire le lecteur. Il faut surtout faire attention à une chose pour que l’impact de votre image soit vraiment fort : l’espace négatif doit être franchement majoritaire. Il faut que l’intention photographique soit évidente sans quoi vous risquez l’erreur de composition

Les personnes qui ont lu cet article ont lu aussi :  L'intention photographique ou savoir quelle photo vous voulez faire !

Comme dans l’exemple ci-dessous, en donnant de l’importance à l’espace négatif, on met son sujet, donc l’espace positif, en avant. Une grande zone de vide dans votre composition va renforcer le sujet en l’isolant. Il faut cependant respecter quelques principes pour que la composition soit réussie. Pour mieux briser les règles de composition classiques, il faut respecter certaines règles. L’espace négatif doit

  • être neutre, voir uni.
  • être (très très) important/grand.
  • s’utiliser dans des compositions plutôt minimalistes.
Photo © Florent Letertre

Quelques exemples

L’utilisation de l’espace négatif s’applique à la plupart des domaines des la photographie. En photo de paysage, de portrait, d’objet ou documentaire. En paysage par exemple, cela permet de renforcer l’impression d’espace comme le montre l’image du voilier perdu dans l’immensité de l’océan ci-dessous.

Photo © Wolfgang Hasselmann

De même, on peut utiliser cette technique pour isoler un objet et renforcer une sensation de solitude. C’est le cas de la photo de la tasse de café ci-dessous.

Photo © Brian Patrick Tagalog

La photographie macro ne fait pas exception, la technique fonctionne également.

Photo © Florent Letertre

Pour conclure, la technique de l’espace négatif est assez simple à mettre en place. Elle permet d’ajouter un peu d’originalité à vos photos tout en permettant d’augmenter le niveau de lecture. C’est donc une approche à utiliser de temps en temps, même si nous avons naturellement tendance à placer notre sujet au centre de la composition.

A vous d’essayer cette technique et de partager vos photos sur le sujet plus bas en commentaire de cet article. Et n’hésitez pas à partager avec vos amis photographes si vous avez trouvé le sujet intéressant.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
TAGS
RELATED POSTS
5 commentaires
  1. Avatar
    Répondre

    véronique

    Merci pour cet article très intéressant. Tout ce que vous m’envoyer est extrêmement passionnant. Je garde tous vos mails, mais malheureusement, je les ouvre au compte goutte en fonction de mes disponibilités.

    • Florent
      Répondre

      Florent

      Merci pour votre retour 🙂

  2. Avatar
    Répondre

    Provost Philippe

    Sujet intéressant et traité de façon claire et précise. J’ai beaucoup apprécié. Merci!

    • Florent
      Répondre

      Florent

      Merci pour ton commentaire Philippe. Au plaisir.

LEAVE A COMMENT

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Florent Letertre
Belgique

Photographe et formateur passionné. Autodidacte à mes débuts en 2008, j’ai depuis suivi de nombreuses formations et réalisé pas mal de projets et de reportages dans différents domaines de la photo. Mais cette passion me fait continuellement découvrir de nouvelles choses excitantes. J’ai créé ce blog pour partager mes découvertes et mes expériences avec vous et vous aider à dépasser les difficultés, évoluer ensemble et progressivement, si vous le souhaitez. Vous me découvrez ? Faisons connaissance…

SUJETS DU BLOG

Abonnez-vous au blog pour recevoir par email les
nouveaux articles publiés
et
Recevez mon Livre GRATUIT


Bien débuter avec la photographie numérique et réussir vos photos

Des conseils pratiques essentiels ​ :

​- Le bon choix du matériel

- Les 7 conseils pour bien démarrer

- Les 9 notions techniques élémentaires

- Les 4 notions pour aller plus loin

​- ​Réglages rapides pour réussir vos photos

STATISTIQUES DU BLOG
  • 78 456 visites
%d blogueurs aiment cette page :