20 façons d’améliorer vos photographies en vous améliorant vous-même

20 façons d’améliorer vos photographies en vous améliorant vous-même

Encore un article un peu particulier cette semaine 🙂 . Ce n’est pas parce qu’on est sur un blog de photographie qu’on ne peut pas parler d’autres choses. Le développement personnel fait partie de ma vision de la vie et donc de ma pratique de la photographie. Je pense qu’on est sur terre pour découvrir plein de choses, faire connaissance avec des gens de tous horizons et tester différentes activités ou passions. Mais aussi et surtout apprendre (beaucoup) sur soi ! Et je crois que la pratique de la photographie est une superbe opportunité de s’observer et d’aller vers un meilleur nous-même.

Parfois ce qui nous freine dans notre évolution, et en rapport avec cet article, plus particulièrement dans notre évolution photographique, ce n’est pas le manque de connaissances ou le besoin de nouveau matériel. Mais simplement de ne plus évoluer en tant que personne. Avant d’essayer d’améliorer votre pratique avec un nouvel appareil ou d’autres objectifs, essayer d’abord de développer certains aspects de votre personnalité. Une fois que vous aurez évolué en tant que personne, vous ferez un bien meilleur usage de ce nouvel appareil et de tous ses accessoires !

Que vous soyez amateur ou professionnel, voici 20 aspects de la personnalité à développer pour vous aider à grandir en tant que photographe.

Imaginez si les adultes grandissaient au même rythme que les tout-petits. Un jour, ils regardent les grands jouer ou faire quelque chose qu’ils ne connaissent pas. Puis, tout à coup, ils s’en rendent compte en le faisant par eux-mêmes.

1. Arrêtez d’être paresseux – accomplissez quelque chose de grand

Si vous avez toujours le sentiment persistant que vous devriez accomplir davantage, le moment est venu de le faire. Au lieu de laisser les idées à moitié concrétisées et les projets presque terminés s’accumuler, faites quelque chose de fini. C’est tellement facile d’être paresseux. Nous avons tous des moments où on a envie de traîner dans le canapé. C’est le danger. Faire de grandes choses demande du travail, mais être paresseux ne nous aide pas à atteindre nos objectifs. Vous pouvez passer des heures à faire défiler les photos prises par d’autres photographes, toujours avides de projets. Vous pouvez également vous lever du canapé pour terminer l’un de vos propres projets. Dans peu de temps, vous regarderez en arrière et verrez tout le travail réalisé.

2. Ne travaillez pas si dur

Peut-être que vous êtes tout le contraire de paresseux. Peut-être que vous ne pouvez pas vous arrêter de travailler. Supposons que vous dirigiez une entreprise de photographie et que vous sentiez beaucoup de culpabilité d’avoir manqué tous ces moments en famille. Vous devez arrêter de travailler un peu et faire attention aux autres choses importantes de votre vie.

Lorsque vous passez plus de temps avec vos amis et votre famille ou prenez un peu de temps pour souffler, vous constaterez que votre créativité grandira et vous ferez de plus grandes choses lorsque vous retournerez au travail. Développez vos relations et vos expériences de vie et vous découvrirez une version beaucoup plus profonde de vous-même dans le travail. Réduisez vos heures de travail en éliminant les tâches qui ne sont pas essentielles à vos projets ou à votre entreprise.

Les bourreaux de travail pourraient prévoir du temps dans leur semaine pour se détendre en lisant. Développez votre personnalité avec un roman passionnant ou un bon livre « comment faire ».

3. Organisez-vous

Commencez à désencombrer et simplifier votre vie. Par exemple, mettez-vous toutes vos photos sur un disque dur ou vous les laissez vivre dans le Cloud ? Vous devez organiser ces photos. Transférez toutes vos photos à un endroit sûr et trier les. Si vous êtes un photographe de projet, triez-les par année et par projet. Si vous prenez beaucoup de photos tous les jours ou toutes les semaines, je vous recommande fortement de les trier par date.

Voici le système que j’utilise, il est simple et efficace.

Screenshot de mon organisation de dossiers photo

  • Toutes mes photos sont mises dans un dossier par date et nommé pour les identifier sans l’ouvrir
  • Tous les dossiers par date sont dans un dossier par année
  • Les dossiers par année sont dans un dossier photo général « Mes Photos »

Les dossiers par date se crée avec la date à l’envers du type AnnéeMoisJour – Le nom de la série de photos permettant un classement chronologique. Lorsque vos photos sont organisées, vous pouvez commencer à les parcourir, les imprimer et les apprécier. Lorsque vos photos se trouvent au même endroit, il est facile de les sauvegarder et de savoir qu’elles sont en sécurité.

4. Embrasser un peu le chaos

Peut-être êtes-vous si ordonné dans la vie que vous ne supporterez aucun chaos. Vous êtes peut-être un photographe qui ne supporte pas les bambins ou les personnalités fortes. Vous devez sortir de votre zone de confort et embrasser un peu le chaos. Laissez les tout-petits se déchaîner un peu, peut-être remarquerez-vous d’excellents moments où vous n’exercez pas autant de contrôle. Au lieu de planifier méticuleusement chaque détail de votre vie, laissez certaines choses au hasard. Permettez une spontanéité surprenante et voyez où cela vous mènera et les photos qui en sortiront.

5. Soyez plus sympathique

Vos manquez de filtre lorsque vous parlez aux gens ? Vous vantez-vous de ne pas vous soucier des sentiments des gens ? Êtes-vous toujours ennuyé par vos clients et ça ne vous dérange pas de le leur dire ? Je vous recommande de travailler pour être plus poli et plus agréable. Ce sera difficile, mais essayez de vous mordre la langue de temps en temps. Ne soyez pas un troll, laissant des commentaires négatifs ou trop critiques sur les sites de photographie. Lorsque vous dites des choses positives ou tout au moins constructives, vos mots peuvent aider quelqu’un à s’améliorer. Entraînez-vous à dire une chose à chaque client ou photographe de votre vie qui les aiderait à progresser. Lorsque vous apprenez à aider les autres à grandir, vous grandissez aussi profondément.

6. Ne laissez pas les gens vous marcher dessus

Ne vous méprenez pas sur la nature de la gentillesse en laissant les gens profiter de vous. Si vous êtes un photographe professionnel, vous devez faire en sorte que les gens respectent votre talent, votre temps et vos prix. Votre travail vaut quelque chose (peut-être plus que vous ne le pensez). Bien sûr, vous avez un cœur en or. Mais réveillez-vous et voyez que laisser les gens profiter de vous ne les aide pas.

Lorsque nos enfants tombent malades, nos plans sont toujours durement touchés. Mais parfois, ces jours de maladie ouvrent la porte à quelque chose de nouveau. Nous découvrons quelque chose de plus de leur personnalité ou passons la journée à lire des livres ou à écouter des histoires ensemble. Parfois, quand quelque chose ruine nos plans, il en résulte quelque chose de mieux.

7. Bénévolat

Si vous savez que la compassion est un point faible pour vous, vous devriez alors proposer vos compétences en photographie. Sortez et travaillez gratuitement en bénissant une famille ou une œuvre de bienfaisance qui serait ravie de votre offre d’aide. Vous pourriez même profiter de l’expérience !

Il y a de nombreuses occasions de réaliser et partager des photos bénévolement. Un évènement dans votre village, une compétition sportive ou simplement une réunion de famille. C’est l’occasion de pratiquer, de tester de nouvelles choses et qui sait de vous faire connaître. Il se peut même que vous receviez des compliments sur votre travail. Ce qui renforcerait votre confiance en votre travail.

8. La compassion a des limites

De nombreux photographes souffrent d’épuisement professionnel dans leur secteur de la photographie. L’une des principales raisons est qu’ils facturent trop peu pour leurs services. Lorsque vous facturez trop peu, vous devez travailler trop pour gagner votre vie décemment. Alors vous vous épuisez… lentement mais sûrement. Demandez un prix juste pour vous et vos clients, pas uniquement à leur avantage. Ne vous sentez pas obligé d’accorder des réductions à tout le monde. Et n’écoutez pas ces quelques personnes qui vous diront que vos prix sont trop élevés. Équilibrez bonnes affaires et vos propres activités photographiques avec une certaine compassion pour ceux qui sont vraiment dans le besoin.

9. Apprendre à accepter le stress sans craquer

Vous trouvez-vous constamment en colère ou avez-vous envie de pleurer sous l’effet du stress ? Vous devez apprendre à accepter les choses difficiles avec plus de grâce. Cela pourrait ne pas être facile. Lorsque tout en vous veut exploser, la retenue prend le dessus. Commencez par comprendre que tout ne vaut pas la peine de paniquer, même si vous en avez envie. Souvent, vos sentiments initiaux vous disent comment agir, et céder est devenu une habitude. Lorsque vous ressentez des sentiments instables, arrêtez-vous et réfléchissez-y. Est-ce la meilleure réponse ? Éloignez-vous des situations dramatiques et attendez un instant pour réagir lorsque vous êtes en paix. Il sera alors beaucoup plus facile de gérer les critiques de vos photographies, de vos clients difficiles et de vos sujets indisciplinés.

10. Reconnaissez que parfois vos émotions vous trompent

Avez-vous envie de pleurer ou de vomir lorsque vous pensez qu’un client vous a arnaqué ou que quelqu’un dit qu’il déteste vos photos ? C’est difficile d’avoir de mauvaises nouvelles. Mais si vous pouviez recevoir cette nouvelle sans le flot d’émotions négatives accablantes ? Vous pouvez faire la paix avec ces clients plus facilement lorsque vos émotions ne partent pas dans tous les sens. Parfois, la situation est beaucoup moins grave que ce que vos émotions veulent vous laisser croire. Soyez calme avant de parler à des clients ou à des personnes qui vous énervent. Vous pouvez surmonter les émotions accablantes.

11. Sortir et rencontrer des gens

Être introverti n’est pas une mauvaise chose, mais être trop à l’écart l’est. Passer du temps seul est positif, mais détester être avec des gens n’est pas dans la nature humaine. Vous ne pouvez pas tirer le meilleur parti de la vie en restant seul. En tant que photographe, vous vous développerez lorsque vous passerez plus de temps avec les gens. Si vous êtes maladroit avec les gens, essayez de vous comporter comme un extraverti.

Imaginez que vous aimez les gens. Engagez des conversations et prenez intérêt pour ceux qui vous entourent. Avant de vous en rendre compte, vous serez plus confiant et moins en retrait. Même si vous êtes un photographe de paysage ou de la vie sauvage, vous bénéficierez d’amitiés et de relations avec d’autres photographes. Cela peut vous faire évoluer très rapidement. Vous pourriez même développer votre pratique photo en incluant des personnes dans vos photos de paysages ou d’animaux sauvages.

12. La plupart des gens ne pensent pas mal

Si vous êtes toujours préoccupé par ce que les gens pensent de vous, vous devriez le savoir. Ils ne pensent pas à vous ! La plupart des gens ne pensent pas en mal à propos des autres et la plupart des gens ne passent pas beaucoup de temps à penser à vous. Résistez à toutes les pensées qui vous effraient au sujet des gens. Si vous aimez la photographie de rue, n’ayez pas peur d’approcher les gens de la rue pour un portrait. Vous serez nerveux, mais en général c’est votre imagination qui vous joue des tours.

13. Soyez plus assertif

Si vous avez trop peur pour prendre le contrôle de vos séances de portrait, vous devez développer votre confiance et être plus sûr de vous. Vous aimez peut-être attendre des moments spontanés, mais vous avez peut-être peur d’intervenir et de dire aux gens quoi faire. Les gens aiment sentir une certaine assurance. La plupart des gens ne savent pas trop ce qu’ils doivent faire et préfèrent que vous les guidiez.

14. Ne soyez pas un maniaque du contrôle

Être assertif est une grande qualité, sauf si vous en faites trop ! Vous pouvez être si sûr de vous que vous ne laissez pas les autres être eux-mêmes. Vos clients  lors d’une séance portrait aiment savoir que vous êtes confiant et que vous allez les guider. Mais ils n’aiment pas que vous soyez trop directif, ne pas être écoutés et que leurs idées ne soient pas prises en compte. Laissez-vous surprendre par les idées de vos clients, vous verrez certaines personnes proposent de très chouettes idées.

15. Égayer !

Vous passerez par des périodes où vous ne ressentez plus la passion ou l’envie que vous aviez pour la photographie. C’est normal. Mais le meilleur moyen de sortir de cette crise est d’agir comme si la passion était toujours là. Concentrez-vous sur ce qui vous attire le plus et vous donne envie. Ne faites pas comme si votre travail de photographe était une corvée. Avec un peu de patience, la passion revient !

16. Ne sautez pas sur toutes les occasions !

Vous pouvez être trop enthousiasmé par la photographie, en sautant sur chaque opportunité qui se présente. Vous pouvez acheter tous les équipements, accepter tous les travaux et prendre en charge tous les projets. Mais s’engager dans tout peut mener à s’engager trop. Ralentissez et n’engagez que ce que vous faites de mieux ou ce que vous voulez apprendre le plus. En vous focalisant sur ce qui vous plaît le plus, vous trouverez votre spécialité et vous le ferez bien.

17. Aller explorer

Vous sentez-vous tellement à l’aise et en sécurité à propos d’une pratique ou d’un domaine particulier de la photo que vous évitez toute nouvelle situation ? Si vous n’avez rien connu de nouveau depuis un moment, vous devez aller explorer. Trouvez de nouveaux paysages. Rencontrez de nouvelles personnes. Essayez une forme d’art différente. Cherchez des techniques spéciales et testez-les.

Sortir de sa zone de confort amène à reconsidérer sa pratique et à la faire évoluer. La photographie est un art, vous continuerez d’évoluer aussi longtemps que vous prendrez des photos.

18. Réfléchissez sur ce que vous avez exploré

Si vous explorez et découvrez constamment de nouvelles choses, il est peut-être temps d’arrêter et de réfléchir. Qu’avez-vous découvert au travers de toute cette exploration ? Qu’apprenez-vous sur vous-même, sur les autres et sur le monde qui vous entoure ? Comment votre photographie s’est-elle améliorée durant les dernières semaines, mois, années ? Comment pourriez-vous l’améliorer encore ?

Se poser et faire un bilan de temps à autre peut vous permettre de voir si vous allez dans la direction qui vous convient et peut vous permettre de vous rendre compte du chemin accompli.

19. Lire un livre sur un photographe

Peut-être que vous savez tout sur chaque technique de photographie, mais rien sur le cœur de la photographie. Peut-être que vous en savez peu sur la partie profondément humaine de la photographie. Allez à la bibliothèque et prenez une biographie d’un photographe et lisez-là. Découvrez les expériences de vie qui ont conduit à leur travail et à leurs techniques.

Vous pouvez commencer avec les photographes que j’ai présenté sur le site comme Alan Schaller, Steve McCurry, Franco Fontana, Donal Boyd, Robert Doisneau, Peter Lik ou Manolo Chrétien

20. Donnez corps à vos idées sur une photo

Si vous aimez les idées et que vous lisez constamment, essayez de donner vie à certaines de ces idées au moyen de photos. Un sujet peut avoir une certaine importance à vos yeux. Concentrez-vous sur elle et prenez chaque opportunité pour en faire des images.

Tout ce que la photographie m’a déjà apporté

Après quelques années de pratique en tant que photographe amateur puis semi-professionnel, je peux dire aujourd’hui tout ce que cela m’a apporté. La connaissance technique bien évidemment que j’approfondis très souvent. Mais je veux évidemment parler de ce que j’ai appris au niveau humain, relationnel sans oublier la confiance en soi. Grâce à la photo, j’ai rencontré un grand nombre de « belles » nouvelles personnes, je me suis ouvert au monde et aux gens… mais la photographie va encore m’apporter énormément, je sais que je dois encore me secouer par rapport à la peur du regard des autres et celle d’aller à la rencontre d’inconnus dans la rue… du coup, la photo de rue peut être un beau challenge 😀

En tant que photographe, quel que soit votre niveau, vous devez rester continuellement ouvert et curieux à ce qui vous entoure. Comme le font les enfants. Vous venez de lire 20 façons de vous améliorer qui vous aideront également à vous développer en tant que photographe. Choisissez l’une de ces tâches sur lesquelles travailler au cours des prochaines semaines ou deux ou trois choses sur lesquelles vous pourrez travailler au cours de l’année. En tant que personne, vous deviendrez également de meilleurs photographes.

Vous avez aimé cet article ? Dites-moi ce que vous en avez pensé et partagez-le…

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.